Outil de traduction gratuite de site Internet

 

CHERCHE, CHERCHE ENCORE 2 !

Osée 4.6

Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance.

 

Pendant longtemps, dans l'histoire de l'Église, l'accès à la Parole de Dieu a été fermé par les autorités religieuses. Puis, petit à petit, elle a été accessible à tout un chacun. Aujourd'hui nous avons, pour la plupart d'entre nous, d'excellents outils d'étude et de méditation personnelle, ce qui est un véritable enrichissement.

Cependant ma réflexion va dans le sens d'une mise en garde. Cette richesse de « possibilités » peut nous amener dans l'erreur, c'est-à-dire à se faire « sa » doctrine. La question du ministre éthiopien reste posée : « Comment pourrais-je comprendre, si personne ne me guide ? » 1. Je ne vois qu'un seul remède à ce danger : le partage.

Vous conviendrez avec moi que l'apôtre Paul avait percé beaucoup de « mystères » de la Parole. Dans le judaïsme, il avait été éduqué par un des plus grands rabbins de son époque. Il avait reçu d'excellentes révélations, notamment l'Évangile qu'il prêchait. Pourtant, il n'a pas hésité à « confronter » sa compréhension de la Parole avec les apôtres éminents de l'époque 2. Le pourquoi, il l'exprime bien en disant : « Afin de ne pas courir en vain », c'est-à-dire de me tromper.

Mes bien-aimés, ce que nous croyons de la Parole de Dieu, ce qui crée en nous des convictions profondes, a besoin d'être « confrontés » à la perception des autres, dans une atmosphère d'écoute et dans le désir de mieux percer encore la connaissance de Dieu. N'ayons aucune crainte dans ce domaine, si notre compréhension est juste, elle passera le « test » haut la main. Si un doute s'installe, cela nous poussera encore davantage à l'étude. Peut-être aussi que l'une de ces convictions va voler en éclat devant l'évidence de la vérité et je peux témoigner que c'est très bénéfique.

Mes bien-aimés, nul n'est complet en lui-même, nous avons besoin des autres. Cette connaissance que Dieu veut établir dans nos cœurs à besoin de s'affiner, se parfaire. A vrai dire si « notre » doctrine n'a pas évoluée depuis dix ou vingt ans, cela veut dire que le Saint-Esprit ne nous a plus rien appris depuis cette période. Avançons toujours plus dans la connaissance de notre Dieu et de sa Parole et profitons pleinement de la « lumière » que nous apportent les autres membres du corps de Christ ! Et c'est un autre défi de rester unis malgré des divergences !

Bonne réflexion.

1 Actes 8.31 - 2 Voir Galates 2.2

 

 

 

© Juillet 2015