Outil de traduction gratuite de site Internet

 

PLUS UN ENFANT ?

1 Corinthiens 13.11

Car les hommes seront... calomniateurs,

 

Il existe des saisons dans notre vie où certains de nos comportements sont normaux, mais ils perdent cette normalité quand nous entrons dans une autre saison. C'est tout à fait normal qu'un enfant réagisse d'une certaine manière, mais si un adulte adopte les mêmes réactions, son entourage trouvera qu'il y a quelque chose de « pas normal ». Si c'est une vérité dans le monde physique, c'est aussi vrai dans le domaine de la croissance spirituelle.

Quels sont ces comportements enfantins que nous pouvons retrouver chez l'adulte. Par exemple, réagir comme un enfant à qui l'on prend son jouet quand un automobiliste prend la place de parking que nous envisagions de prendre. Autre exemple : accuser les autres de méfaits parce que l'on nous reproche quelque chose. Un jour j'ai pris une « prune », j'étais adolescent, parce que je ne roulais pas sur la piste cyclable avec ma mobylette. J'ai essayé de convaincre le policier qui verbalisait que le samedi soir, c'était impossible de rouler sur la piste cyclable tellement les voitures se garaient n'importe où, mais nous n'étions pas samedi soir, et j'ai eu ma « prune » ! Je n'avais aucune excuse de ne pas avoir emprunté la piste cyclable. Autre exemple : être pris sur le fait en train de faire une bêtise et dire : « Ce n'est pas moi, ce n'est pas ma faute... ».

La liste pourrait être longue mais je pense que vous voyez ce que je veux dire. Dans le domaine de la vie chrétienne, c'est malheureusement ce qui arrive trop souvent. Nous ne parlons pas ici de nouveaux convertis, mais de chrétiens qui ont déjà quelques années de conversion et qui se comportent comme des enfants « gâtés ». Je hais le frère untel parce qu'il s'assoit sur MA chaise. J'utilise ma langue pour médire mais la sœur unetelle c'est pire, elle dit des gros mots. Un « petit » dans la foi est blessé par ces bavardages mais c'est pas moi, je n'ai dit que la vérité.

Pas besoin d'en dire plus. Mes bien-aimés, analysons nos comportements pour voir s'ils sont imprégnés de maturité. L'enfantillage fait beaucoup de dégâts dans les communautés et plus d'un leader est au bord du « burnout » à cause de ce phénomène. Tendons toujours plus vers le haut, ayons un désir sincère de grandir dans la foi. Quand le Seigneur reviendra, trouvera-t-Il en nous un père spirituel ou un enfant ?

Bonne réflexion.

 

 

 

© Juin 2015