Outil de traduction gratuite de site Internet

 

FIER DE SOI !

Galates 6.4 (BFC)

Que chacun examine sa propre conduite ; s'il peut en être fier, il le sera alors par rapport à lui seul et non par comparaison avec autrui.

 

L'apôtre Paul expose ici un principe important quant à « l'amour propre ». Dans les milieux chrétiens, l'orgueil est pourchassé comme il se doit, comme une plaie, mais quelquefois cette démarche enferme les enfants de Dieu dans une automutilation qui devient un lourd fardeau. Avons-nous le droit d'être fiers de nous ? Oui ! N'est-ce pas de l'orgueil ? Non, si nous ne faisons pas de comparaison avec une autre personne !

L'orgueil commence quand nous nous comparons à quelqu'un d'autre : « Oh, moi je suis bien mieux que celui-là ! ». C'est de l'orgueil. Mais savez-vous qu'une comparaison négative est aussi de l'orgueil ? « Oh moi je n'y arriverai jamais comme lui y est arrivé ! ». Nous sommes des êtres uniques et dans ce sens nous sommes incomparables parce que nous avons tous une destinée, un appel, des dons et des talents qui nous sont propres.

Où se situe alors la comparaison qui pourra amener une fierté et alimenter notre « amour propre » ? C'est dans l'examen de nos progrès. Qu'elle était ma conduite il y a une année et quelle est-elle aujourd'hui ? Quelle était ma connaissance de Dieu auparavant en comparaison avec aujourd'hui ? Si le bilan n'est pas « brillant », dans la prière, nous pouvons trouver le secours de Dieu qui nous boostera pour repartir sur des bonnes bases.

Jésus a dit d'aimer notre prochain comme nous-mêmes 1. Le dénigrement de soi et le manque d'amour propre vont être un handicap pour manifester l'amour de Dieu. Pour cette raison, il est important de bien vivre avec soi-même et de trouver des raisons d'être fiers de nous.

Bonne réflexion.

1 Matthieu 22.39 

 

 

 

© Avril 2015