Outil de traduction gratuite de site Internet

 

MA GRACE TE SUFFIT !

2 Corinthiens 12.9

Et il m’a dit : « Ma grâce te suffit... ».

 

Avez-vous déjà reçu une réponse de ce style de la part de Dieu ? Pourtant, il y a une telle force dans ces quatre mots. Cette vérité est suffisamment puissante pour nous aider à traverser toutes les vallées de larmes de la vie, là où nous doutons de l'amour de Dieu pour nous, quand tout va de travers et que le ciel semble fermé à nos supplications.

Quand il a reçu cette réponse, Paul souffrait et cherchait désespérément du secours auprès de son Dieu. Le Seigneur lui rappelle qu'il a Sa faveur, que rien ne pourra le séparer de cette grâce qu'il annonce aux autres. Rappel aussi de où Paul a été tiré : un extrémiste religieux respirant la menace et le meurtre, aveuglé par une haine incontrôlable, persécutant Celui à qui Il voulait plaire, un terroriste dans le langage actuel ! Rappel du pardon dont il a fait l'objet et de toutes les bénédictions qui en ont découlé. Humainement parlant, qu'est-ce qu'un tel homme pouvait espérer de Dieu si Celui-ci n'était pas Amour ?

Ma grâce est suffisante pour toi. Il ne faut rien y ajouter. Si tu la sondes, la scrutes, l'étudies, la repasses encore et encore dans ton cœur, tu verras qu'avec elle Je t'ai tout donné. Si elle est suffisante pour Paul, elle l'est aussi pour nous. La faveur que Dieu nous témoigne est amplement suffisante pour nous maintenir debout, mais peut-être que nous ne nous sommes pas assez « nourris » de cette grâce. Peut-être que nous avons « oublié » d'en faire le sujet de notre méditation quotidienne !

Il y a un pourquoi à cette réponse de Dieu : « Car Ma puissance s’accomplit dans la faiblesse ». Mes bien-aimés, quand nous nous sentons faibles et désarmés, c'est là que nous allons expérimenter toute la puissance de Dieu ! Ce n'est pas quand nous nous sentons à la hauteur, quand nous nous appuyons sur notre propre force, quand nous prenons les choses en main, que nous allons vivre cette puissance. Mais c'est seulement quand nous serons complètement vidés de nous-mêmes, un « petit rien » tellement dépendant de son Papa céleste.

Devant tous les défis qui nous attendent en cette journée, repassons ces quatre mots dans notre cœur : « Ma grâce te suffit ! ».

Bonne réflexion.

 

 

 

© Mars 2015