La pensée à méditer du 19 décembre 2017

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

Irrésolu(e) ?

Jacques 1.8 - C’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies.

La Parole de Dieu nous dit : « Que ton oui soit oui et que ton non soit non » (Jacques 5.12). Elle nous dit aussi : « A celui qui est ferme dans ses sentiments, tu assures la paix » (Esaïe 26.3). Elle nous dit encore : « Puisses-tu être froid ou bouillant » (Apocalypse 3.19) !

Avez-vous déjà eu votre popotin entre deux chaises ? Et bien, essayez, vous allez voir comme c'est inconfortable. Il en est de même quand nous n'arrivons pas à nous positionner. Rester dans cet état n'est pas bon et nous amène à un état comateux. Le coma est un état latent entre la vie et la mort. Il est bien évident que ce n'est pas un choix de la part de la personne mais néanmoins, celle-ci n'est pas morte, mais elle n'est pas non plus vraiment en vie

Il en est ainsi quand nous sommes entre deux états, entre deux décisions, entre deux destinations et que nous n'arrivons pas à trancher. Je crois qu'il est important de se décider, de faire des choix et ainsi, de ne pas être irrésolus dans nos cœurs.

L’inconstance et l’irrésolution s’appuient sur le doute. Le Seigneur ne peut pas bénir cette attitude. Il pourra toujours nous sortir de mauvais choix, mais Il ne peut pas intervenir quand nous sommes un pied dedans et un pied dehors. Marchons avec détermination quand Dieu nous révèle sa volonté pour nous, sachons prendre des décisions fermes et définitives pour sortir de ce « no mans land ».

Bonnes décisions !

Ezéchiel 37 Ministères © Mai 2014

____________________________________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

 

 

 
___________________________________________