La pensée à méditer du 4 décembre 2017

AU SECOURS, JE VEUX UNE PAROLE DE DIEU !

Amos 8.11 et 12

 

 

Pouvez-vous vous imaginer ce que cela serait si cette prophétie se réalisait dans notre nation ? Nous pourrions chercher dans tous les coins du pays une Parole de Dieu pour nous désaltérer, mais nous ne trouverions rien que du néant et des paroles de mort ! Combien serait triste cette condition.

Je me souviens de ce témoignage lors de la persécution en Chine. Les soldats gouvernementaux brûlaient toutes les Bibles qu'ils trouvaient. Au péril de sa vie, un chrétien réussit à en arracher une seule page. C'était celle de Matthieu 16 où il est écrit : « Je bâtirai mon Église, et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle ». L'Église clandestine de Chine s'est nourrie pendant des années de cette page sauvée au travers du feu.

Aujourd'hui, en Europe, nous avons encore la possibilité de trouver la Parole de Dieu facilement. Ne la laissons pas sur l'étagère mes bien-aimés mais nourrissons notre âme avec elle. Peut-être qu'un jour, et il n'est probablement pas si loin, il ne nous restera plus que le souvenir oral des versets que nous aurons mémorisés pour seule nourriture spirituelle. Je le dis souvent : « C'est quand nous perdons quelque chose que nous en évaluons vraiment la valeur ».

Si tu as la Parole de Dieu chez toi, tu as un trésor inestimable de vie pour ton âme. Prends le temps de la lire et de la méditer, retourne-y souvent, cherche ce que le Seigneur a à te dire. Elle vaut tous les biens matériels du monde. Oh, si seulement tu pouvais y attacher ton cœur.

Soyez bénis et bonne réflexion.

EZ37M © Février 2014