La pensée à méditer du 1 décembre 2017

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A tous les détracteurs !

Matthieu 7.2 - Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.

Je suis surpris du peu de cas que font les chrétiens de cet avertissement ! Ils sembleraient qu'ils oublient complètement qu'un jour ou l'autre, ce qu'ils auront semé leur reviendra en une récolte abondante (Galates 6.7). Combien de paroles blessantes, de plaisanteries douteuses et de rejet prennent leur source dans un esprit de jugement. Et nous pensons que tout cela n'aura pas de conséquence sur nos vies ? Quand vient l'heure de la récolte, nous sommes tout surpris de ce qui nous arrive !

Non mes bien-aimés : juger les autres à toujours un prix et le diable nous enverra la facture tôt ou tard. Pire, un jour chaque homme devra rendre compte devant Dieu de toutes les paroles vaines qu'il aura prononcées (Matthieu 12.36). En colportant de la médisance et de la calomnie, nous faisons un très mauvais travail et nous sommes directement inspirés par l'enfer.

Rappelons-nous les « amis » de Job qui, dans leur vision étriquée de la justice de Dieu, ont finalement « blasphémé » contre Dieu Lui-même (Job 42.8). Pourquoi agissons-nous ainsi bien souvent ? Parce que nous avons oublié d'où Dieu nous a tirés ! Nous avons été lavés, rétablis et justifiés et nous utilisons cette grâce pour prendre de haut les autres ? Nous sommes tous des « indigents » que l'Éternel a retirés du fumier (Psaume 113.7) et le souvenir de nos propres fautes pardonnées devrait nous remplir de crainte de parler mal des autres.

Chaque matin, pensons à ce verset en faisant cette prière : « Seigneur, je veux être magnanime comme Toi. Ne permet à aucun jugement sur autrui d'entrer dans mon cœur et que ma bouche soit une source de bénédiction et non de malédiction » (Jacques 3.10).

Bonne réflexion

Ezéchiel 37 Ministères © Décembre 2013

____________________________________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

RETOUR A L'INDEX

 

RETOUR A L'ACCUEIL

 

 

 

 
___________________________________________