La pensée à méditer du 30 novembre 2017

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Femmes et hommes dans le ministère !

Proverbes 14.1 - La femme sage bâtit sa maison, et la femme insensée la renverse de ses  propres mains.

En tant que femmes chrétiennes, nous recevons de la part de Dieu des dons et des talents afin que nous les fassions fructifier. Nous aimons Dieu et nous aspirons à le servir. Cela est tout à fait normal.

J’aimerais continuer ce texte en vous disant que cette aspiration est merveilleuse mais il y a un mais… En effet, je dis souvent que quand l’ennemi ne peut pas nous arrêter, il nous pousse. Notre Dieu est un Dieu d’équilibre. Cependant, de nombreuses femmes chrétiennes marchent dans un déséquilibre complet en ce qui concerne l’appel de Dieu et ne vous y trompez pas, ce déséquilibre peut avoir de graves conséquences.

Nous sommes de ceux qui encouragent les femmes à se lever dans ce qu’elles ont reçu de Dieu. Néanmoins, pour certaines femmes, le service de Dieu, avoir un ministère est devenu la priorité de leur vie et nous constatons que cette « priorité » est faite au détriment de la famille, de l’éducation des enfants, de repas équilibrés, du ménage dans la maison…

Combien de femmes sont dans le service de Dieu et leur maison est sans dessus-dessous : la vaisselle traine dans l’évier du soir au matin, le linge s’empile jusqu’au « ciel », les petits sont « trimbalés » pour des veillées de prières interminables au détriment du sommeil de l’enfant, et tout cela bien évidemment, pour faire passer le Royaume de Dieu avant tout.

Si toutes les tâches de la vie courante peuvent paraître moins spirituelles, elles ne le sont pas moins en réalité que le « ministère » et je dirais même qu’avant tout « ministère », c’est cela qui doit passer en priorité. Cela veut-il dire que la femme est reléguée à ne faire que des tâches de la vie courante ? Non, mais même si cela n’est pas toujours facile, elle doit trouver un équilibre. Comment ?

La première des choses est bien évidemment notre relation avec Dieu, chercher son Royaume et non le ministère. Ce qu’il nous faut comprendre, c’est que nous pouvons faire la vaisselle en louant Dieu, repasser en priant, etc. Nous n’en serons pas moins spirituelles pour autant.

La deuxième des choses est de demander à Dieu de nous aider en tant que femme à vivre l’équilibre dans notre vie.

Enfin, ayant du bon sens et ne renversons pas notre maison par nos propres mains pour le « ministère ».

1 Timothée 5.8 - Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa  famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle.

Comme je le disais ci-dessus, si l’ennemi ne peut nous freiner, il nous pousse. Il est donc important pour l’homme de rester dans l’équilibre. Tout comme pour les femmes, le ministère est devenu pour certains hommes la priorité de leur vie et ce, au détriment de beaucoup de choses.

La première des choses est que l’homme est tellement affairé à faire le ministère, qu’il en oublie la priorité : Dieu Lui-même ! Combien font et font encore et ne passe plus de temps avec Dieu ?

Ensuite, de nombreux hommes chrétiens sentent en leur cœur un appel au ministère, mais au lieu de laisser Dieu leur parler clairement et leur montrer le temps où cet appel deviendra effectif, il bazarde tout emploi sans avoir reçu ce que j’appellerai le cachet de Dieu, mettant ainsi leur famille dans des problèmes parfois très importants mais surtout dans une insécurité.

Vous allez peut-être me rétorquer que notre sécurité vient du Seigneur. C’est vrai, mais il mandate l’homme en priorité afin qu’il sécurise sa famille. N’oublions pas que même si nous sommes dans un travail séculier, nous sommes « à plein temps » pour le Seigneur, si nous nous sommes consacrés. De plus, tout abandon d’emploi pour servir à temps plein dans le « ministère » devrait être reçu non seulement de l’époux mais aussi de l’épouse. Nous ne pouvons faire avancer une barque si chacun rame dans le sens opposé de l’autre.

Ensuite, il est important de savoir dire non à certaines sollicitations, invitations… Il y a des sollicitations qui viennent de Dieu, d’autres ne sont là que pour éparpiller l’homme dans mille activités et le détourner de l’objectif prévu et choisi par Dieu.

Tout aussi important : savoir mettre du temps à part pour son épouse et ses enfants ! Là aussi, c’est un équilibre qu’il faut trouver et celui-ci leur sera accordé par Dieu si ceux-ci Le laisse gérer réellement leur planning.

L’homme doit être une personne solide, non une girouette secouée à tout vent et notamment pour le « ministère ». Si tu sens que l’ennemi t’a poussé, reviens aux pieds de Jésus ! Arrête-toi, fais le point sur les véritables priorités de ta vie. Accepte de déposer aux pieds de Jésus le pourquoi de ton agitation et demande à Dieu de devenir un homme fait à la stature de Christ : un homme de parole, un homme sur qui l’on peut compter et s’appuyer.

Bonne réflexion.

Ezéchiel 37 Ministères © Novembre 2017

____________________________________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

RETOUR A L'INDEX

 

RETOUR A L'ACCUEIL

 

 

 

 
___________________________________________