La pensée à méditer du 20 novembre 2017

___________________________________________________________________________________________________________________________

A propos de fin du monde !

Matthieu 24.36 - Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait...

De tous les temps, la fin du monde a été annoncée comme proche. Déjà, l'apôtre Paul devait reprendre l'église de Thessalonique parce que certains ne voulaient plus travailler pensant que le Seigneur Jésus revenait bientôt. Un peu avant l'an 1000, le message des prédicateurs de l'époque était « c'est bientôt la fin du monde ». Et que dire des responsables du mouvement des témoins de Jéhovah (1914 puis 1925...), d'un certain grand couturier et des « prophètes » qui annonçaient la fin du monde pour l'an 2000.

Tout ceci pour dire que le seul résultat de ces annonces, c'est une psychose générale. Je dis souvent que la fin du monde, pour chacun d'entre nous, peut arriver à tout moment : un accident, une mort subite...

Si nous savions que demain nous ne serons plus, quelles seraient nos priorités ? Chercherions-nous à en profiter un max ou plus louable, passerions-nous du temps avec ceux que nous aimons, ou encore notre souci serait-il de nous préparer à la rencontre de Dieu ?

Ce matin, j'aimerais nous encourager tous à ne pas attendre l'extrême limite pour redonner aux vraies valeurs la priorité afin que nous n'ayons pas un sentiment d'avoir gâché nos vies. C'est au moment critique que l'on pourra s'apercevoir de ce qui est vraiment important pour nous. Si Dieu est à la première place et si nous manifestons notre amour envers ceux qui nous entourent, TOUT VA BIEN.

Bonne réflexion

Ezéchiel 37 Ministères © Décembre 2012

____________________________________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

RETOUR A L'INDEX

 

RETOUR A L'ACCUEIL

 

 

 

 
___________________________________________