La pensée à méditer du 17 novembre 2017

___________________________________________________________________________________________________________________________

Ecoute la corne de bélier !

Jérémie 6.17 – J’ai placé des veilleurs pour les prévenir : Faites attention quand vous entendrez la corne de bélier ! Mais ils ont répondu : « On s’en moque ». (Parole de Vie).

Nous vivons aujourd’hui des jours comme ceux du prophète Jérémie. La voix prophétique s’élève un peu partout et elle prend deux voies opposées : l’une proclame que tout va bien, que Jésus revient bientôt, synonyme de la fin de tout problème. On la retrouve dans le verset 14 du chapitre 6 de Jérémie : « Ils ne prennent pas au sérieux la catastrophe qui atteint mon peuple. Ils disent : « Tout va bien, tout va bien ». Pourtant tout va mal ».

L’autre avertit solennellement le peuple qu’il doit se préparer pour des temps difficiles. La « corne de bélier » sonne et sonne encore, mais la majorité s’en moque. Je pense à ce verset terrible d’Apocalypse : « Que l’injuste commette encore l’injustice et que l’impur vive encore dans l’impureté, mais que le juste pratique encore la justice et que le saint se sanctifie encore » (Apocalypse 22.11 - TOB).

Vous l’aurez compris, nous sommes de ceux qui avertissent et avertissent encore les membres de l’Église que ce n’est plus le temps de vivre comme au temps de Noé ou de Lot (Luc 26 à 30). Les proportions de « sauvés » à cette époque sont tellement minces, huit lors du déluge, trois lors de la destruction des villes de Sodome et Gomorrhe !

Pourtant, nous devons constater que la grosse majorité « s’en moque ». Le message ne plait pas, il est impopulaire au possible, tellement loin des choses agréables que la chrétienté désire entendre. Si nous voulions du « succès », il nous faudrait transmettre un message de prospérité comme par exemple : les trois clés pour voir « toutes » ses prières exaucées ; ou encore : comment trouver l’harmonie avec soi-même en choisissant son bien-être en priorité absolue.

Bien-aimés, nous nous adressons aux « saints ». Sanctifiez-vous encore ! Mettez-vous de plus en plus à part pour votre Dieu. Abandonnez les choses terrestres pour vous attacher aux choses d’En-haut (Colossiens 3.2). Ecoutez la « corne de bélier », cherchez ce qu’elle annonce, soyez prêts à suivre ses instructions.

Bonne réflexion

Ezéchiel 37 Ministères © Novembre 2017

____________________________________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

RETOUR A L'INDEX

 

RETOUR A L'ACCUEIL

 

 

 

 
___________________________________________