La pensée à méditer du 3 novembre 2017

___________________________________________________________________________________________________________________________

La corde à trois brins !

1 Samuel 1.21 - Son mari Elkana monta ensuite avec toute sa maison, pour offrir à l’Eternel  le sacrifice annuel, et pour accomplir son vœu.

Si vous lisez le premier chapitre de 1 Samuel, vous y découvrirez l’histoire d’Anne. Je ne vais pas m’étendre sur celle-ci, je vous invite à lire l’article « S’épancher devant le Seigneur » sur notre site à la rubrique « Articles ».

Anne était stérile. Elle a demandé au Seigneur un enfant qu’elle Lui consacrerait si elle était exaucée. De cette prière magnifique est né le prophète Samuel. Pourtant, j’aimerais attirer nos regards sur l’attitude de son mari. Il avait fait un vœu, et nous pouvons penser raisonnablement que celui-ci avait été fait dans l’espérance que Dieu exaucerait sa femme.

Si nous comptons bien, Anne et Elkana était unis dans la prière et le sacrificateur Eli, représentant du Seigneur, faisait le troisième. Tous les éléments étaient réunis pour que se produise le miracle.

Nous sommes attristés par le triste constat que nous faisons : les couples chrétiens, dans la majorité des cas, ne prient pas ensemble. Si les deux conjoints appartiennent au Seigneur, il est difficile de comprendre qu’ils ne vivent pas ensemble l’expression de leur foi. Et pourtant, c’est une réalité.

Pourquoi laisser bien souvent à l’épouse seule le soin de prier pour les besoins de la famille ; de prier pour les enfants ? Il y a une telle dynamique de puissance quand le couple est uni et soudé dans la prière d’intercession. Je ne vois qu’une seule réponse : le diable craint fortement l’union spirituelle des couples car il sait qu’il y a un potentiel énorme de bénédictions derrière cette union. Ainsi, il distrait, il divise, il aveugle, il amenuise l’importance de cette prière commune.

Mes bien-aimés, priez ensemble. Mon frère, soit le premier qui intercède pour ton épouse. S’il y a des domaines de stérilité dans son existence, rejoins ses prières afin que la vie jaillisse. Ma sœur, partage avec ton mari ! Prends le temps de vivre une relation à trois brins. Ne prie pas seulement pour lui, mais aussi avec lui.

Si tu es célibataire, sens-toi concerné ! Dans la recherche du conjoint, mets cette osmose spirituelle en priorité dans tes critères de choix.

Bonne réflexion

Ezéchiel 37 Ministères © Novembre 2017

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 
 

 

RETOUR A L'INDEX

 

RETOUR A L'ACCUEIL

 

 

 

 
___________________________________________