La pensée à méditer du 24 octobre 2017

___________________________________________________________________________________________________________________________

Exercer le ministère est-ce le plus important ?

Marc 8.36 - Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme ?

Quand nous avons reçu un appel sur notre vie, au temps opportun choisi par Dieu, il est important de le lever et d’œuvrer dans le cadre de cet appel. Cependant, pour beaucoup, œuvrer dans l’appel est devenu la priorité de leur vie alors qu’il devrait plutôt s’arrêter.

Vous savez que nous sommes de ceux qui encouragent à se lever ou se relever. Pourtant aujourd’hui, force est de constater que nombreux sont ceux qui se lèvent et pour certains, sans avoir reçu l’appel et pour d’autres, ils ont reçu l’appel mais Dieu demande un temps d’arrêt. Mais un arrêt pour quoi faire ?

Ils sont nombreux ceux d’entre nous qui font et font encore, mais ils ont laissé Jésus sur le bord du chemin. Il conduise leur vie eux-mêmes, leur ministère sans les directives de Dieu. Pour d’autres, c’est le temps de faire un arrêt car ils sont enlacés dans le piège du péché.

Il peut arriver à un chrétien de tomber et ce, même très bas. Il marquera alors un temps d’arrêt dans l’œuvre de Dieu qui lui permettra de retrouver sa pleine identité d’enfant de Dieu, tel le fils prodigue qui est rentré en lui-même, et qui a dit, je me lèverai et j’irai vers mon Père. Cependant, il est triste de voir que beaucoup pratiquent le péché, usant de leur notoriété dans le ministère, de leur « intouchabilité » pour faire ce qui est mal et sans jamais se remettre en question. Ils continuent d’œuvrer sans s’arrêter et sans régler le problème à la racine.

C’est là que viens notre question : « Le ministère est-il le plus important ? ».

Ne devrions-nous pas régler les choses devant notre Dieu ? Faire un arrêt pour nous retrouver à ses pieds, pour implorer son pardon mais également la guérison ou la libération complète afin de ne plus retomber de la sorte. Sommes-nous devenus imperméables à un tel point que nous n’entendions plus le Saint-Esprit nous parler ?

Si c’est ton cas, mon ami(e), il est plus que temps de t’arrêter. Exercer le ministère, même si au départ cela est réellement l’appel de Dieu sur ta vie, n’est pas le plus important pour aujourd’hui. Reviens à ses pieds et détourne-toi du mal. Ne te cherche plus d’excuse. Viens tel que tu es, c’est là que tu pourras à nouveau entendre sa voix qui au temps opportun te dira : Va, relève toi, et ne pèche plus.

Bonne réflexion

Ezéchiel 37 Ministères © Novembre 2012

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 
 

 

RETOUR A L'INDEX

 

RETOUR A L'ACCUEIL

 

 

 

 
___________________________________________