La pensée à méditer du 13 octobre 2017

___________________________________________________________________________________________________________________________

Bouger, bouger !

2 Rois 7.3 - Il y avait à l’entrée de la ville quatre lépreux. Ils se dirent entre eux : Pourquoi rester ici à attendre la mort ?

J'aimerais continuer aujourd'hui de parler de ces quatre lépreux. Ils étaient dans une situation désespérée, sans nourriture, ne pouvant trouver de l'aide ni à l'intérieur de la ville, ni en restant sur place, leur seule petite chance c'était de braver la peur en se rendant au camp de l'ennemi !

Mon propos de ce matin est celui-ci : Les situations désespérées sont un puissant moteur pour vivre le miracle de Dieu. Non seulement nos quatre « lascars » ont été les premiers à vivre le miracle mais ils ont été les instruments pour que tout le peuple sorte de la famine. Tout cela a été le fruit d'une détermination à voir les choses bouger !

Mon épouse vous disait récemment que Dieu est un Dieu de mouvement. Paul nous dit : Car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l’être (Actes 17.28). Malheureusement, souvent, il nous faut passer par des situations inconfortables, désagréables, voire désespérées pour que nous décidions de bouger. La confiance est un état et souvent une attente paisible mais la foi est toujours une action ! Hébreux 11 nous montre beaucoup de ces témoins de la foi qui ont agi. Rester statique dans notre relation avec Dieu, c'est finalement attendre la « mort », même si elle vient à petit feu.

Mes bien-aimés, n'attendons pas que les situations se dégradent pour avancer toujours plus loin, toujours plus haut. Et si nous sommes dans une situation désespérée, comme nos quatre amis, c'est le moment de réfléchir, d'évaluer la situation, et de nous bouger même s'il nous faut braver nos peurs. La Bible foisonne d'exemples où les personnes se sont décidées à bouger en disant : J'irai ! C'est le moment de te relever et de reprendre le chemin pour vivre TON miracle, miracle qui s'étendra à beaucoup d'autres. Et si tu es dans la situation du fils prodigue, décide-toi en disant : J'irai vers mon Père !

Que le Seigneur vous donne de vous lever et de voir sa gloire !

Bonne réflexion.

   Ezéchiel 37 Ministères © Avril 2014

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 
 

 

RETOUR A L'INDEX

 

RETOUR A L'ACCUEIL

 

 

 

 
___________________________________________