La pensée à méditer du 30 décembre 2018

MON EBEN-EZER !

1 Samuel 7.12

 

 

Nous nous approchons à grands pas de la fin de l'année, c'est souvent le moment pour faire une rétrospective. En regardant l'année qui s'est écoulée, pouvons-nous dire avec foi : « Jusqu'ici le Seigneur nous a secourus » ? Que nous en soyons conscients ou pas, Il a été fidèle à sa Parole pour nous !

Le prophète Samuel a placé une pierre commémorative qu'il a appelée Eben-Ezer, c'est-à-dire « pierre du secours ». Il l'a placée entre Mitspa (la tour d'observation) et Shen (le rocher à pic), en témoignage de la bonté de Dieu.

Si nous regardons bien, nous verrons que cette année a été faite de temps d'attente, de train-train, de questionnement, d'observation... mais aussi de rocher à pic à escalader, de défis, de conquêtes, de victoires à remporter, d'ascensions... Pour ces différents moments, sommes-nous reconnaissants parce que le Seigneur a été notre « pierre de secours », comme le psalmiste le disait : « Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours qui ne manque jamais dans la détresse » 1.

En disant : « Jusqu'ici l'Éternel nous a secourus », nous regardons aussi vers l'avenir avec espérance. Mon vécu me sert de preuve de la bonté et de la fidélité de Dieu. Jusqu'au point où je suis arrivé, l'Éternel ne m'a jamais abandonné. C'est donc avec foi et confiance que je peux regarder l'année qui va s'ouvrir, mon Eben-Ezer ne fera pas défaut.

Mes bien-aimés, c'est une bonne chose de faire un bilan pourvu que nous ne laissions pas l'incompréhension et le doute fendre notre rocher d'appui. Tout ou presque s'explique avec le temps, gardons la foi !

Bonne réflexion.

1 Psaumes 46.1 ou 46.2 selon les versions

© Décembre 2014