La pensée à méditer du 27 décembre 2018

OUI, J'AI PARTICIPE !

Esther 4.14

 

 

Une grande menace planait sur le peuple juif. Dans sa providence, Dieu avait « placé » une de ses enfants à la cour du roi pour déjouer les plans de l'ennemi envers son peuple et finalement, c'est à travers elle, Esther, que le peuple juif verra cette menace se transformer en grande victoire.

Ma réflexion tient dans les propos de Mardochée : « Le secours et la délivrance surgiront d'autre part ». Mardochée était un homme de foi ! Il avait pleinement confiance que Dieu ne permettrait pas le massacre de son peuple sans le secourir et le délivrer. Finalement l'issue « heureuse » de cette situation ne dépendait pas du choix d'Esther, même si elle était au bon endroit au bon moment, mais dépendait uniquement de la grâce de Dieu.

J'en arrive à la conclusion que les plans de Dieu s'accompliront avec ou sans nous même si précédemment je disais qu'il y aura un goût d'inachevé. Mais avouons que pour nous cela fait une énorme différence si nous en sommes ou si nous n'en sommes pas ! Tous, petits ou grands, beaux ou moches, jeunes ou vieux, riches ou pauvres... nous pouvons participer activement à l'avancement du Royaume de Dieu. Dieu nous a accordés le potentiel pour cela.

Hébreux 4.1 nous dit : « Craignons donc, tandis que la promesse d’entrer dans son repos subsiste encore, qu’aucun de vous ne paraisse être venu trop tard ». Craignons mes bien-aimés de ne pas en être, d'être arrivés trop tard parce que absents, trop préoccupés par autre chose, trop paresseux ou craintifs...

Si le Saint-Esprit vous saisit, priez avec moi : « Seigneur je veux être de ceux qui participent à ton œuvre. Je sais que Tu veux me mettre au bon endroit au bon moment. Donne-moi d'accomplir ce pour quoi j'ai été créé parce que je ne veux surtout pas rater çà ! C'est trop exaltant ! ».

Bonne réflexion.

© Octobre 2014