La pensée à méditer du 12 décembre 2018

EXAMINEZ !

Psaumes 1.3

 

 

Dans notre monde, qui est aujourd’hui une véritable poudrière en train de s’enflammer, il est plus que temps de revenir à l’Essentiel : Jésus-Christ, Roi et Seigneur et à sa Parole.

C’est dans cet objectif que nous diffusons  les pensées à méditer, que nous partageons  quotidiennement sur les réseaux sociaux depuis 2012. Celles-ci ne sont qu’une aide pour vous amener à réfléchir, méditer pour que, à la lumière de la Parole, vous vous fassiez vos propres convictions. Nous espérons que cet objectif atteint son but et que ces pensées vous rapprochent jour après jour du cœur du Père. Celles-ci sont le fruit de nos méditations personnelles, de nos partages en tant que couple, mais aussi de notre vécu. Cependant elles ne sont partagées que pour vous interpeller, pas pour vous imposer.

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle année mais surtout, d’une nouvelle ère durant laquelle notre attachement à Dieu et à sa Parole vont faire toute la différence. Serons-nous de ceux et de celles qui resteront enracinés en Christ ? Cette question nous nous la posons également pour nous.

Cette période amène également son lot de « prophètes » recevant des révélations différentes jour après jour, voire heure après heure en fonction du comment le vent tourne. Dieu n’est pas une girouette s’adaptant aux événements. Non ! Il est le Roi des rois et Il ne change pas d’avis en fonction des mouvements, des modes, du déroulement de l’histoire.

Comme nous le dit la Parole : « N’ajoutons pas foi à tout esprit ; mais éprouvons ceux-ci, pour savoir s’ils sont de Dieu » 1. Arrêtons d’être des éponges absorbant tout et n’importe quoi mais soyons vigilants.

Nous avons également reçu des choses que nous vous avons partagées et de la même manière que cité plus avant, il vous appartient d’éprouver ces écrits.

Etre prophète est à la mode. Il semblerait que cela amène un certain prestige, une notoriété. Pourtant viendra un jour comme Zacharie 13.5 nous le dit : « Chacun d’eux dira : Je ne suis pas prophète, je suis laboureur, car on m’a acheté dès ma jeunesse ».

Ce même « phénomène » se retrouve également pour d’autres ministères. Un appel n’est pas un emploi que l’on choisit en fonction de la notoriété qu’il va nous apporter ou du « salaire ». L’appel est donné par Dieu et il ne se choisit pas. Nous ne sommes pas sur terre pour construire notre empire, mais pour faire avancer, à la manière de Dieu, son Royaume.  Il est temps de déposer aux pieds de Jésus, nos ambitions, nos choix, nos renommées, nos… Il n’est pas toujours facile de se plier aux choix de Dieu et bien souvent, nous sommes en lutte avec nous-mêmes, nous aimons tellement être quelqu’un aux yeux des autres. Cependant, posons-nous cette question : « Qui suis-je à tes yeux Seigneur ? ». Et une fois que nous savons comment Dieu nous voit : « Comment entrer dans Tes plans Seigneur ? ».

Si nous sommes la bonne personne, au bon endroit, quoi que nous fassions, que cela soit vu aux yeux de tous ou que cela soit dans le secret, nous porterons du fruit. Soyons cette personne qui trouve son plaisir dans la loi de l’Éternel, et qui la médite jour et nuit 2. Nous serons ainsi comme un arbre planté près d’un courant d’eau, qui donne son fruit en sa saison. Même si tout autour de nous vient à trembler, à souffler, nous seront peut-être courbés parfois, mais nos racines seront si profondes, qu’il ne sera pas possible de nous déraciner. Et n’oublions pas que si le vent de l’oppression se met à souffler, le vent de l’Esprit soufflera aussi avec force. Alors, enracinons-nous dans la vérité.

Avec toute notre affection.

1 1 Jean 4.1 - 2 Psaumes 1.2

EZ37M © Décembre 2018