La pensée à méditer du 4 décembre 2018

NE LES OUBLIONS PAS !

Psaumes 37.25

 

 

La médecine va de progrès en progrès et de nouveaux traitements sont trouvés et cela est bien. De ce fait, l’espérance de vie est prolongée ce qui semble une bonne chose.

Néanmoins, nous faisons un constat : combien de gens âgés se retrouvent seuls ? Combien auraient besoin d'avoir quelqu'un à qui parler, quelqu'un pour partager un moment de tendresse et d'affection ? Combien deviennent aigris car ils se demandent pourquoi cette solitude ? Certaines personnes âgées sont entourées par leur famille ou ami(e)s et c'est merveilleux pour elles, cependant cela semble devenir de plus en plus rare.

Aussi aujourd'hui, si nous passons à côté d'une personne âgée, que cela soit dans notre communauté ou ailleurs, n'hésitons pas à lui parler, à nous arrêter un moment pour lui montrer qu'elle peut encore être aimée.

Soyez pleinement béni(e)s.

EZ37M © Avril 2013