La pensée à méditer du 18 novembre 2018

OBEISSANCE ACTIVE OU PASSIVE ?

Luc 6.46

 

 

Imaginons que vous rouliez à 110 km/h sur une nationale. Un automobiliste qui vient en face vous fait des appels de phares. Subitement vous êtes à 80 km/h juste avant de passer devant le radar mobile ! C'est l'obéissance passive. Bien souvent nous ne respectons les « règles » que par crainte du « châtiment », en dehors de cela, nous trouvons toutes les excuses possibles pour ne pas « obéir ».

L'obéissance active est différente. Dans le contexte de notre automobiliste, il roule à 80 km/h parce qu'il a compris le bien fondé de cette mesure. Il sait qu'il peut mettre sa vie en danger, ainsi que celle des autres, s'il ne respecte pas le code de la route.

Dans le domaine spirituel c'est la même chose. Si nous n'avons pas confiance en Dieu, en Sa sagesse et Son amour, nous serons fortement tenté d'en faire à notre tête, sauf quand cela commence à « chauffer » pour nous.

Un jour j'ai prêché sur les impératifs de la louange dans les Psaumes. Chantez, dansez, criez, célébrez... Ma prédication a rencontré beaucoup d'opposition ! On m'accusait de vouloir enseigner une technique. Je suis « rentré en moi-même » et j'ai cherché le Seigneur. Il m'a dit : « Quand Je dis « aimez vous les uns les autres », on trouve cela raisonnable. Alors pourquoi ne pas « obéir » quand Je demande d'autres choses ? ». J'étais apaisé.

La Parole nous dit : « Demandez la paix de Jérusalem » 1 ! « Ne t’irrite pas, ce serait mal faire » 2 ! « Ne vous inquiétez de rien » 3 ! « Pardonnez » 4 ! « Soyez soumis, à cause du Seigneur, à toute autorité établie » 5 !... Toutes sortes de « bonnes » raisons vont se bousculer dans notre tête pour ne pas faire ce qui nous est demandé. Si nous avons une pleine confiance en Dieu et en sa Parole, nous serons convaincus que s'Il nous demande cela, c'est qu'Il a de bonnes raisons !

Bonne réflexion.

1 Psaumes 123.6 - 2 Psaumes 37.8 - 3 Philippiens 4.6 - 4 Luc 6.37 - 5 1 Pierre 2.13

EZ37M © Juillet 2014