La pensée à méditer du 9 novembre 2018

UN CRI !

Esaïe 60.2

 

 

Nous vivons dans une époque charnière et très trouble. Les ténèbres sont en train de s’épaissir et ce gros nuage noir dont nous vous parlions il y a maintenant plusieurs années est bien là au dessus de nos têtes et il va s’épaissir encore davantage.

De ce fait, nous pourrions être amenés à baisser la tête. Cependant, quand nous méditons le verset cité ci-dessus : oh quelle joie, quelle espérance !  Seigneur, tu fais de tes serviteurs des flammes de feu 1 afin d’apporter la lumière dans ces ténèbres qui deviennent si profondes.

Mes ami(e)s, le temps n’est pas à baisser la tête, que du contraire ! Et si nous devons incliner nos têtes, que cela ne soit que devant notre Roi des rois. Ne soyons pas comme un cheval ou un mulet sans intelligence ; on les bride avec un frein et un mors, dont on les pare, afin qu’ils ne s’approchent point de toi 2.

Par quoi nous sommes-nous laisser brider ? Qu’est-ce qui fait notre parure : est-ce notre aspect extérieur, notre argent, nos relations, ce que nous savons faire, notre ministère, nos connaissances ? La liste est malheureusement très longue et différente pour chacun d’entre nous. Qu’est-ce qui nous a freinés, voire arrêtés : « Vous couriez bien : qui vous a arrêtés, pour vous empêcher d’obéir à la vérité ? Cette influence ne vient pas de celui qui vous appelle » 3.

C’est le temps de courber nos fronts devant notre Dieu et de nous approcher de Lui, le seul vrai Dieu et la seule et véritable source de bonheur.  C’est le temps également de prier comme le psalmiste : « Que Dieu ait pitié de nous et qu’il nous bénisse, qu’il fasse luire sur nous sa face » 4.

Et pourquoi faire cette prière ? La réponse est dans le verset qui suit : « Afin que l’on connaisse sur la terre ta voie, et parmi toutes les nations ton salut ! » 5. Plus qu’une méditation mes ami(e)s, aujourd’hui c’est un appel que nous lançons à commencer par nous-mêmes. Seigneur, pardonne nos fautes, aie pitié de nous, fais luire ta face sur nous.

Avec toute notre affection.

1 Psaumes 104.4 - 2 Psaumes 32.9 - 3 Galates 5.7 - 4 Psaumes 67-1 ou 67.2 selon les versions - 5 Psaumes 67-2 ou 67.3 selon les versions

EZ37M © Novembre 2018