La pensée à méditer du 31 octobre 2018

FASHION VICTIME !

Jacques 2.4

 

 

 

Nous lisions le post d'un frère sur le net qui disait que certains enfants vivaient dans leur environnement scolaire l'humiliation par le simple fait de ne pas être habillés à la mode !

Malheureusement, c'est un triste constat mais tellement vrai et qui ne touche pas que la jeunesse. En effet, le monde nous a imposé des standards qui sont devenus la norme d'acceptation mais qui en réalité sont une forme d'esclavage. La dignité humaine passe par ces standards, plus tu les respectes et « plus tu es quelqu'un ». Derrière cette façade, pleins de drames se vivent par un surendettement, de la dépression, une perte d'identité, le compromis...

Jésus a dit : « La vie d'un homme ne dépend pas de ses biens, fut-il dans l'abondance » 1. Vous allez peut-être nous rétorquer : « Oui, O.K, mais on a bien besoin de vivre et d'avoir un certain confort ». Cela est vrai mais ce qui fait la dignité d'un homme, et par là même son bonheur « d'être », ce n'est pas l'image qu'il reflète mais c'est l'état de son cœur.

En tant que chrétiens, nous devrions nous débarrasser définitivement de ces standards, ne pas nous conformer au siècle présent comme Paul l'a dit mais avoir une pleine acceptation de nous-mêmes, des uns et des autres en voyant la vie de Christ qui habite dans nos cœurs. Si l'homme regarde à l'apparence, ce qui intéresse Dieu : c'est le cœur, peu importe la façade.

Pour faire face à cette mentalité mensongère, le peuple de Dieu aura de plus en plus besoin de se démarquer, de manifester la solidarité, l'encouragement et regarder « l'autre » comme Dieu le voit et le lui témoigner.

Soyez béni(e)s

1 Luc 12.15

EZ37M © Janvier 2013