La pensée à méditer du 22 octobre 2018

TU ES CET HOMME-LA !

2 Samuel 12.7

 

 

 

La lecture de la Parole de Dieu nous concerne, en priorité, personnellement. Nous avons tous été tentés en lisant la Bible de dire : « C'est ce que devrais faire untel ou untel », non ?

David est un exemple typique de ce comportement. Nathan était venu lui parler d'une situation d'injustice et il avait réagi promptement sur comment l'homme en question devait rétablir la justice. David malheureusement était complètement aveuglé sur sa propre situation et sur le fait que c'était lui que Dieu voulait « interpeller ».

Mes bien-aimés, n'agissons pas de la sorte ! Quand nous ouvrons la Parole, nous ouvrons la bouche de Dieu avant tout sur nous-mêmes. La première personne qui est concernée par les Ecrits saints, c'est moi. Ce n'est pas une bonne chose d'utiliser la Parole pour assommer les autres et pour essayer de les changer, la prière d'intercession est beaucoup plus efficace pour cela !

Je vous encourage aussi à ne pas « courir » derrière une Parole prophétique. Laissez la Parole écrite vous sonder et en toute honnêteté, quand elle vous reprend, décidez de changer les choses. Ainsi le prophétique viendra confirmer ce que Dieu vous a déjà dit dans l’intimité de l’étude de sa Parole.

En cette journée je vous encourage à lire la Parole pour vous-mêmes, pas pour qu'Elle confirme ce que vous pensez déjà mais pour qu'Elle vous transforme de gloire en gloire. 

Soyez pleinement béni(e)s.

Ezéchiel 37 Ministères © Mai 2013