La pensée à méditer du 19 août 2018

___________________________________________________________________________________________________________________________

Bien armé ?

Ephésiens 6.13 et 14 - C'est pourquoi prenez toutes les armes de Dieu. Ainsi, dans les mauvais jours, vous pourrez résister, et après avoir bien lutté, vous resterez debout. Alors, debout ! Prenez la vérité comme ceinture, mettez la justice comme cuirasse.

J'aimerais que nous prenions un peu de temps pour sortir des sentiers balisés de l'image du chrétien pacifique et rempli d'amour. Si c'est bien vrai que l'amour de Dieu doit transpirer de nos personnes, il est tout aussi vrai que l'enfant de Dieu est un guerrier, qui devrait être bien armé et entraîné au combat ; pas contre les êtres humains mais contre la puissance du mal.

C'est ce que nous propose ce passage d'Ephésiens : prenez les armes de Dieu ! Il y a à notre disposition des armes que le Seigneur prépare pour que nous puissions résister dans les mauvais jours où nous sommes. Malheureusement, beaucoup de chrétiens ne s'arment pas, ils sont démunis devant la montée du mal et ils ont bien des difficultés à rester debout.

Les armes sont là, oui mais il faut les prendre ! Il faut se revêtir de la vérité, de la justice, du zèle et du salut. Il faut savoir manier la foi et la Parole de Dieu pour lutter contre le diable et ses artifices.

Dites-moi, c'est quand la dernière fois que vous avez vérifié votre équipement ? Si nous ne sommes pas équipés, malgré notre espérance, nous aurons de sérieux problèmes. Comme pour toutes les promesses de Dieu, il faut se saisir de ce que le Seigneur nous donne. Sans prière, préparation et combat : pas de victoire !

Bien-aimé, fait un pas de plus : après avoir accepté Jésus-Christ dans ton cœur, forme-toi, laisse-toi enseigner, prends du temps pour méditer la Parole de Dieu. Sans ton épée, tu resteras vulnérable et une cible privilégiée pour le diable. Se mesurer au mal en étant bien préparés nous rend plus forts et plus adultes spirituellement. 

Bonne réflexion.

Ezéchiel 37 Ministères © Février 2013

____________________________________________________________________________________________________________________________

 
 
 

 

 

 

 
___________________________________________