La pensée à méditer du 12 août 2018

___________________________________________________________________________________________________________________________

A propos d'égoïsme !

2 Timothée 3.2 - Car les hommes seront égoïstes ...

Dans cette société, la devise pourrait être un pour tous et tous pour moi ! Effectivement, l'individu est de plus en plus tourné vers lui-même, ne pensant bien souvent qu'à son ventre, son portefeuille, sa « réussite », bref son moi et moi encore ! Quand est-il de nous chrétiens ?

Nous aimerions dire que nous sommes différents ! Malheureusement, il faut faire le triste constat que nous sommes, bien trop souvent, pas meilleur que ceux qui croisent nos chemins chaque jour. Nous rêvons d'un monde qui tourne autour de notre moi et qui nous apporte tout ce dont nous avons besoin, rêvons et plus encore. Notre portefeuille semble également faire partie de notre moi, car tant que nous recevons, tout va bien, mais dès qu'il s'agit de donner, cela demande une grande réflexion !

Quant à notre temps, nous sommes très heureux quand une personne prend de son temps pour nous apporter consolation, parole encourageante, prières, mais quand il s'agit de nous investir pour quelqu'un, là encore, nous y réfléchissons à deux fois, voire trois. Tout nous vient en tête : notre feuilleton préféré, le match qui va bientôt se jouer, notre sortie dans les magasins... Bref, des excuses qui tournent autour de notre moi !

Pour d'autres, ils donnent l’impression que la communauté tourne autour d'eux seuls et que par eux seuls ! Ils n'ont plus de temps à consacrer pour ceux du dehors. A contrario, il est triste de constater également que des serviteurs et des servantes de Dieu, engagés dans le ministère à temps plein, se donnant jour après jour pour l'œuvre de Dieu et pour les gens, doivent se gratter la tête ou les fonds de tiroir pour finir le mois. Il semblerait que les enfants de Dieu aient de plus en plus de mal à soutenir les ministères de la Parole. Nous sommes trop souvent devenus de simples consommateurs. Nous voulons tout, tout de suite et de plus, gratuitement.

Nous lisions un texte de Joseph Prince qui parle de Jésus. Celui-ci a toujours du temps pour nous ! Quand Il rencontrait quelqu'un dans le besoin, la souffrance, Il s'arrêtait pour prendre du temps pour cette personne. Jésus oubliait ses propres besoins pour les autres.

Pourquoi n'aspirerions-nous pas tous à vivre cela ? Nous oublier un peu pour nous tourner vers les autres et leurs besoins. Le Seigneur nous dit dans sa Parole qu'il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir (Actes 20.35).

Si nous examinons nos cœurs, qu'est-ce qui provoque en nous le bonheur ? Retrouvons ce cœur rempli de joie de donner : donner notre temps, donner notre écoute, notre argent !

Détournons nos regards de notre moi pour voir ce que Dieu veut nous montrer ! Une vaste étendue et un sol où semer sera devant nos yeux si nous les levons !

Bonne réflexion !

Ezéchiel 37 Ministères © Juillet 2014

____________________________________________________________________________________________________________________________

 
 
 

 

 

 

 
___________________________________________