La pensée à méditer du 1 août 2018

___________________________________________________________________________________________________________________________

Apte pour la moisson ?

Luc 10.2 – Il leur dit : « La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson ».

Dans ce verset, le Seigneur nous invite à prier pour que Dieu envoie des ouvriers dans sa moisson. Combien de fois n’avons-nous pas dit ce verset, combien de fois n’avons-nous pas aussi fait cette prière : « Seigneur, fais lever des serviteurs pour la moisson ! » ? Mais alors, que fait Dieu ? N’est-il pas celui qui répond aux prières ?

Ma conviction c’est que Dieu nous répond et qu’Il ne cesse de nous envoyer des serviteurs pour travailler dans sa moisson. Le hic, c’est que ces serviteurs, souvent, ne correspondent pas à nos critères. En voici une petite liste non exhaustive : Abraham « le menteur », Jacob « le roublard », Moïse « le bégayeur », Gédéon « le peureux », David « l’adultère », Jérémie « le jeunot », Pierre « l’impulsif », Thomas « l’incrédule », Paul « le meurtrier »… cette liste n’en finirait pas ! Aurions-nous choisi ces personnes ? Je ne pense pas !

Aujourd’hui, quand Dieu est à l’œuvre à travers des personnes qu’Il s’est choisi, nous doutons que c’est Dieu qui est à l’action. Et en plus du fait de douter, nous commençons à critiquer et à poser des jugements sur ces personnes. Nous rejetons la forme parce qu’elle ne correspond pas à « nos critères » sans nous rendre compte que nous rejetons la bénédiction de Dieu et tous les fruits bienfaisants qui en découlent. Il est temps d’arrêter cette œuvre de destruction de l’action de Dieu. Ne voyons-nous pas que, quand nous nous prêtons à ce jeu, c’est l’œuvre du diable que nous faisons et non celle de Dieu ?

Acceptons que Dieu agisse au travers d’êtres humains imparfaits. D’ailleurs, si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, nous comprendrons que nous en sommes un exemple vivant. Encourageons celui qui se lève au lieu de tenter de le faire se rasseoir. Soyons reconnaissants à Dieu du potentiel qu’Il a déposé en chacun et de ce que LUI (notre Seigneur) est capable de faire.

Bonne réflexion
 

Ezéchiel 37 Ministères © Août 2018

____________________________________________________________________________________________________________________________

 
 
 

 

 

 

 
___________________________________________