La pensée à méditer du 28 juillet 2018

___________________________________________________________________________________________________________________________

L'humiliation de Dieu !

Philippiens 2.8 - ...il s’est humilié lui-même...

La Parole de Dieu contient des images saisissantes de l'humiliation de Dieu ! Nous le retrouvons comme un père brisé par la rébellion de son fils « adolescent » que vous retrouverez dans Luc 15. Il est aussi le mari fidèle, aimant et attentionné, trompé par son épouse qui se comporte comme une prostituée, image que vous retrouverez dans le livre d'Osée. Il est aussi l'homme, trahi et vendu par ses amis les plus intimes, récit réel que vous retrouverez dans les Evangiles (Nous sommes évasifs dans les références pour vous inciter à lire votre Bible)

Oui Dieu est profondément humilié comme un père aimant l'est par les propos plein de rancœur de son enfant, comme un mari trompé, comme un ami trahi ! Dieu est faible, débonnaire, c'est-à-dire bon jusqu'à la faiblesse, aimant jusqu'à s'abaisser Lui-même, une carpette diront certain ! Oui son amour ardent pour l'être humain le pousse à toutes ces réactions, mais ce qui est pour nous de la faiblesse est pour Lui sa force (1 Corinthiens 1.25).

Il y a dans le cœur de Dieu une telle puissance de pardon, une telle force de rédemption. Il est capable de supporter les plus affreux affronts sans qu'aucune pointe d'orgueil ne le pousse à mal agir, il est tout simplement AMOUR, en brut, en profondeur, en vrai ! Non seulement Il se laisse traîner dans la boue, mais Il veille encore à limiter la casse quand nous sommes en rébellion contre Lui.

Mes bien-aimés, laissons nos cœurs être contrits devant tout le mal que nous pouvons faire à notre Seigneur, qui nous aime tant. Enfant rebelle, reviens à ton Père. Epouse de Christ, abandonne tes amants pour ton merveilleux mari. Deviens un ami fidèle et fiable pour ton Jésus. Un tel amour ne peut se bafouer, il se reçoit, il se savoure, il s'entretient...

Bonne réflexion

Ezéchiel 37 Ministères © Mai 2014

____________________________________________________________________________________________________________________________

 
 
 

 

 

 

 
___________________________________________