La pensée à méditer du 23 juillet 2018

___________________________________________________________________________________________________________________________

La souffrance !

Psaumes 147.3 - Il guérit ceux qui ont le cœur brisé, et il panse leurs blessures.

Beaucoup de personnes vivent de terribles souffrances, qu'elles soient physiques ou psychiques. Parfois cachées, elles n'en restent pas moins terriblement douloureuses tel un écartèlement de leur cœur qui laisse passer la peur, le rejet, la sous-estime de soi, la culpabilité, l'amertume... Cela peut amener parfois ces personnes à la question : « Pourquoi je vis ? ». Il semble que tout ce que je fais va de travers, tout ce que je dis, ce que je ressens, je sais plus où est ma place, je ne sais même plus qui je suis » !

La tête baissée, les épaules courbées, tout leur semble lourd ! Même de petites choses, qui dans d'autres circonstances n'auraient pas de poids sur leurs épaules, leur semblent aujourd'hui écrasantes.

Le Seigneur nous dit dans sa Parole de nous décharger sur Lui et de prendre son joug qui est doux et léger (Matthieu 11.28 et 29). Notre souci est qu'en fait bien souvent, nous déposons nos valises aux pieds de Jésus mais qu'en repartant vivre notre quotidien, nous les reprenons chargées encore davantage par des choses vécues au cours de la journée. Notre marche devient ainsi que plus en plus difficile et à un moment donné, nous ne sommes plus capables d'avancer, d'où la question : « Pourquoi je vis ? ». Incapable par nous-mêmes de relever notre tête.

Quelqu'un se reconnaît-il au travers de ces lignes ?

Si tel est le cas, écoute ceci : j'ai une bonne nouvelle pour toi. Le Seigneur est celui qui relève ta tête. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu'Il t'aime. Je L'imagine à l'instant prendre avec douceur ton menton et te relever la tête en te disant : « Regarde Moi, Je t'aime, tu es mon enfant bien aimé(e), Je veux changer ta vie, ta façon de penser. Je veux ton bonheur, J'ai tellement de projets pour toi. Laisse-Moi tous tes bagages, c'est trop lourd tout cela pour toi. Laisse-Moi te porter dans ta destinée, tu es précieu(se)x, Je t'aime, si tu savais comme Je t'aime ».

Accepte en ce jour de te laisser aimer par Celui qui est plus grand que l'océan, plus fort que la tempête, plus brillant que les étoiles. Il a vaincu la mort pour qu'aujourd'hui même, tu vives en Lui, par Lui et pour Lui ! C'est ce qu'Il va faire pour toi aujourd'hui. Regarde, Il est là, tout près de toi.

Avec toute ma compassion.

Ezéchiel 37 Ministères © Août 2014

____________________________________________________________________________________________________________________________

 
 
 

 

 

 

 
___________________________________________