La pensée à méditer du 5 juillet 2018

___________________________________________________________________________________________________________________________

Investigations !

Actes 17.11 - Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique ; ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact.

L’explosion de la diffusion de l’information a changé l’approche de l’étude de la Parole de Dieu. Les chrétiens du 21ème siècle, du moins pour une majorité d’entre eux, ne se forgent plus des convictions comme par le passé. Autrefois, ils se laissaient enseigner par des chrétiens plus expérimentés mais aujourd’hui, chacun y va de sa compréhension et les « enseignants » autodidactes sont légion.

Nous sommes les premiers à encourager une étude personnelle, intimiste de la Parole de Dieu. C’est le pain essentiel pour notre croissance. Cependant, l’approche de la Parole est souvent devenue mauvaise. Bien souvent on ne cherche plus à comprendre le pourquoi du comment, mais on cherche des versets qui vont venir appuyer la conviction que nous nous sommes déjà faite.

J’aimerais donner un exemple qui m’a été donné par un de mes professeurs : il y a eu un crime. Un avocat va examiner avec soin les indices, les preuves, les pièces à charge ou à décharge… et ensuite, il ne va retenir que ce qui pourra lui servir pour sa plaidoirie, et il va rejeter tout ce qui pourrait affaiblir ses conclusions. L’enquêteur, lui, va examiner les mêmes pièces mais il va chercher à comprendre ce qui s’est passé. Si cet enquêteur est consciencieux, il ne va laisser aucune piste possible, au contraire il va les explorer toutes. Ses convictions et ses conclusions seront le fruit de cet examen minutieux.

Les Juifs de Bérée avaient cette attitude. Ils acceptaient la Parole avec empressement tout en vérifiant sa véracité. Mes bien-aimés, avouons que nous avons encore beaucoup à apprendre. Nous avons besoin que nos convictions soient confrontées, c’est le seul moyen pour ne pas se planter. Si rien n’a changé dans mes conceptions depuis des années, si les prédications, les écrits chrétiens ou que sais-je ne m’apportent plus rien, si ma « doctrine » reste figée depuis des lustres, j’ai du souci à me faire. Soit je suis arrivé à la perfection, dans ce cas je dois être le seul… Soit, cela fait des années que le Seigneur ne m’a plus parlé.

Jésus nous a dit que nous connaîtrions la vérité. Cependant, acceptons que la révélation de cette connaissance passera aussi par d’autres.

Bonne réflexion

Ezéchiel 37 Ministères © Septembre 2017

____________________________________________________________________________________________________________________________

 
 
 

 

 

 

 
___________________________________________