La pensée à méditer du 2 juillet 2018

___________________________________________________________________________________________________________________________

Travail séculier ou travail pour Dieu ?

   Actes 18.3 - ... il demeura chez eux et y travailla...

Pendant bien des années qui ont suivi ma conversion, j'étais obnubilé par l'idée de pouvoir travailler à plein temps pour le Seigneur. J'ai failli faire la bêtise de me lancer tête baissée dans ce projet en quittant mon travail mais je ne l’ai pas fait. Dieu merci, après réflexion, je crois que j’ai fait ce qu’il fallait. Jamais l'opportunité ne s'est présentée à moi d'arriver à ce « rêve », cependant, un jour, le Seigneur m'a expliqué que j'étais à plein temps pour lui là où je me trouvais, c'est-à-dire aussi sur mon lieu de travail.

L'apôtre Paul s'est consacré à la prédication de l'Évangile mais, à certains moments, il a pratiqué son métier : faiseur de tentes. Il le faisait pour amener la soupe quelquefois à toute son équipe.

Il est dans la destinée de certains de servir Dieu complètement libérés de toutes charges de travail séculier. Mais pour d'autres, il plaît à Dieu qu'il reste dans le monde du travail pour y être témoins et ainsi faire aussi avancer le Royaume de Dieu. Je dirais même que certains serviteurs de Dieu sont complètement déconnectés des réalités de la vie parce qu'ils ne sont plus dans le monde du travail.

En entamant cette nouvelle journée, peut-être que tu te dis que tu perds ton temps. Rien n'est plus faux ! Dieu peut t'utiliser puissamment dans ton entreprise, dans ton école, au bureau ou à l'atelier. Dis-toi que toi aussi, si ta vie est entre les mains de Dieu, tu es à temps plein pour lui.

Excellente journée. Sois béni(e).

Ezéchiel 37 Ministères © Décembre 2012

____________________________________________________________________________________________________________________________

 
 
 

 

 

 

 
___________________________________________