La pensée à méditer du 19 juin 2018

___________________________________________________________________________________________________________________________

La mort est dans le pot !

  2 Rois 4.40 - ...La mort est dans le pot, homme de Dieu !

Un jour, le Seigneur m'a interpellé avec cette parole dans une communauté. La médisance y faisait beaucoup de ravage et montait les chrétiens les uns contre les autres. La langue peut provoquer ce genre de dégât et même la parole prêchée devient immangeable. Élisée a trouvé la solution en y ajoutant de la farine et la nourriture est redevenue saine.

Les mauvaises paroles sont un fléau et nous sommes tous amenés à le combattre. La seule solution, c'est que de plus en plus se trouvent dans notre bouche des paroles inspirées par le bon blé de l'Ecriture Sainte. Jacques nous dit même dans son épître que celui qui arrive à cela est parfait (Jacques 3.2). Avant de dire ce que je veux dire, ce serait bien que je réfléchisse à l'impact de mes paroles, à l'utilité de celles-ci et à ce que Dieu pense d'elles !

J'en appelle aussi aux hommes de Dieu. Veillez mes frères (et sœurs) sur le troupeau que le Seigneur vous a donné. Ne laissez pas courir la médisance, elle ne fera que détruire l'œuvre que le Seigneur vous a confiée. Enseignez la bonne farine de la Parole de Dieu à ce sujet, il en va de la bonne santé des brebis de notre Seigneur.

Pour terminer, mon désir c'est que nous soyons tous comme Esaïe qui a dit : « Le Seigneur, l’Éternel, m’a donné une langue exercée, pour que je sache soutenir par la parole celui qui est abattu » (Esaïe 50.4).

Bonne réflexion.

Ezéchiel 37 Ministères © Mai 2013

____________________________________________________________________________________________________________________________

 
 
 

 

 

 

 
___________________________________________