La pensée à méditer du 11 juin 2018

___________________________________________________________________________________________________________________________

Je laisse la place !

2 Timothée 2.2 - Ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l'enseigner aussi à d'autres.

Le 11 Février 2013, le Pape Benoît XVI annonçait sa propre démission de son pontificat parce qu'il ne se sentait plus apte d'assumer cette charge. A ma connaissance, c'est une première dans la longue lignée pontificale. Le moins que nous puissions dire, c'est que cette décision ne peut émaner que d’un homme courageux et honnête, qui sait confesser ses propres limites, même si cela met à mal la notion d'infaillibilité papale. Nous comprenons l'émoi que cette annonce a suscité auprès des fidèles catholiques.

Ma réflexion de ce matin c'est : sommes-nous capables d'avoir cette même honnêteté et humilité ? En tant que serviteurs de Dieu, sommes-nous prêts à céder notre « place » parce que nous croyons que Dieu a suscité quelqu'un de plus apte que nous, ou parce qu'il est temps pour nous de nous orienter vers autre chose ? Sommes-nous de ceux qui osent partager leur « savoir » en poussant les autres vers l'avant, quitte à ce qu'ils nous fassent de l'ombre ?

Benoît XVI ne pourra pas assumer sa succession parce que la structure de son église fonctionne autrement. Mais, à l'image de Moïse, d'Elie ou de Paul, prenons-nous le temps de former des Josué, des Elisée et des Timothée ? Ou même comme parents, prenons-nous le temps de communiquer notre foi à nos enfants, ce qui est, il nous semble, l'essentiel de l'éducation chrétienne ?

Serons-nous capables de devenir des pères spirituels qui poussent en avant la jeune génération, reconnaissants et réjouis de la voir se lever pour Dieu ou serons-nous de ceux qui font barrage uniquement animés par la peur de perdre quelque chose ?

Plaçons-nous devant le Seigneur pour trouver notre « Timothée », prenons du temps pour l'enseigner, qu'ensuite lui-même soit capable d'enseigner d'autres qui eux-mêmes enseigneront à leur tour. C'est cela la croissance !

Bonne réflexion.

Ezéchiel 37 Ministères © Juin 2018

____________________________________________________________________________________________________________________________

 
 
 

 

 

 

 
___________________________________________