La pensée à méditer du 14 avril 2018

___________________________________________________________________________________________________________________________

Appel aux petites choses !

Luc 7.38 - Elle pleurait ; et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les baisa, et les oignit de parfum.

Cette femme a donné de son argent pour le parfum répandu mais elle a aussi payé de sa personne. Il y avait une coutume à l'époque de Jésus : quand on invitait quelqu'un dans sa maison, on lui donnait la possibilité de se laver les pieds, c'était souvent le travail d'un esclave d'ailleurs. Les voyages se faisant principalement à pied et le voyageur n'ayant que des sandales, les pieds en prenaient un coup, si vous voyez ce que je veux dire, et cette coutume était bien à propos.

La personne qui invitait Jésus, en l'occurrence Simon, n'avait pas fait ce rituel et quand Marie, puisque c'est le nom de cette femme, a mouillé les pieds de Jésus avec ses larmes, imaginez la scène.

Quand on aime Dieu, il n'y a rien de rebutant. Nous rêvons souvent de missions « impossibles » pour le Seigneur, de grands voyages avec de grandes aventures et de grandes victoires. Nous rêvons d'être face au public pour chanter, prêcher ou témoigner pour Jésus, tout cela est bon mais Dieu nous attend souvent dans la routine du quotidien pour être son serviteur, sa servante ; pour « laver les pieds » de quelqu'un qui en a besoin, pour essuyer « la crasse » de quelqu'un d'autre.

Celui qui a ce cœur de serviteur recevra de Dieu Lui-même l'honneur que son abaissement suscite.

Soyez béni(e)s.

Bonne journée

Ezéchiel 37 Ministères © Novembre 2012

____________________________________________________________________________________________________________________________

 
 
 

 

 

 

 
___________________________________________