La pensée à méditer du 24 mars 2018

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

Sans compromis !

Daniel 3.17 et 18 - Sache toutefois que notre Dieu, le Dieu que nous servons, est capable de nous sauver ; oui, il nous arrachera à la fournaise et à ton pouvoir. Et à supposer qu'il ne le fasse pas, sache bien que nous refuserons quand même de servir tes dieux et d'adorer la statue d'or que tu as fait dresser. (BFC)

Le roi de Babylone avait fait ériger une statue et il entendait bien que tous ses sujets l'adoreraient. Des gens « bien intentionnés » étaient venus cafeter auprès du roi que les trois amis de Daniel ne respectaient pas l'ordre de celui-ci. Sur ce, il les convoque pour les astreindre à s'exécuter ; mais ceux-ci, imperturbables, malgré la menace de mort qui plane sur eux, refusent catégoriquement de se soumettre à cette intimidation. Si vous lisez la suite de l'histoire, vous verrez comment Dieu les a tirés de ce mauvais pas avec puissance.

Nous ne sommes probablement pas tous intimidés au point de mettre notre vie en danger, mais nous sommes tous confrontés au monde qui veut imposer sa loi et ses mœurs dans nos vies, et ceci bien sûr au détriment de la Parole de Dieu. Nous sommes sans cesse confrontés à la manipulation avec ce genre de discours : « Si tu ne fais pas comme les autres on va te rejeter, tu vas perdre ta place, tu seras ridicule, un petit mensonge ce n'est pas si grave, tout le monde le fait... ». Le but étant de nous faire entrer dans un moule qui n'est pas le nôtre et de perdre cette merveilleuse liberté que nous avons en Jésus.

Nager à contre courant n'est pas facile et nous ne jetons pas la pierre à ceux qui ont cédé à la pression environnante. Cependant si nous voulons retrouver notre paix et la joie de notre appartenance à Christ, il nous faut savoir trancher. Les désagréments d'affirmer notre foi et de prendre position pour la vérité ne sont rien en comparaison de la souffrance que provoque une conscience blessée.

Mes bien-aimés, dans ces temps troubles, les chrétiens ont besoin de retrouver leur courage pour se démarquer d'une bonne manière. Le monde a besoin d'un christianisme vrai et authentique, et il y aura un prix à payer pour cela mais soyons certain que Dieu sera en mesure de nous porter secours. A l'image des amis de Daniel, clamons haut et fort dans une assurance complète qu'il y a des choses dans ce monde qui sont inadmissibles, même si pour cela nous devons braver, néanmoins avec respect, les gouvernements et leurs lois iniques !

Bonne journée.

Ezéchiel 37 Ministères © Avril 2014

____________________________________________________________________________________________________________________________

 
 
 

 

 

 

 
___________________________________________