La pensée à méditer du 18 mars 2018

L'INTERCESSION 2 !

Genèse 18.25

 

 

A travers l’intercession d’Abraham, nous comprenons un autre principe. L’intercesseur s’appuie sur une connaissance intimiste de la personne de Dieu. Abraham commence son plaidoyer parce qu’il ne peut concevoir que Dieu soit injuste. Moïse aura la même démarche quand il intercèdera pour le peuple d’Israël 1.

Je vais peut-être mettre la barre haute, mais pour être un intercesseur efficace, il faut être « ami » avec Dieu. Dieu ne confie pas ses secrets à tout le monde, mais seulement à ceux qui entrent dans son intimité. Connaître Dieu comme Abraham et Moïse demande de passer du temps à Son écoute. Ne nous leurrons pas ! Le Seigneur peut agir puissamment à travers nous mais c’est l’effet de sa grâce, la manifestation des dons. Ce n’est pas une garantie que nous sommes son « ami ». Les secrets profonds sont pour ceux qui n’hésitent pas à Lui consacrer beaucoup de temps.

Cette connaissance de Dieu s’acquiert au fil des années. Nous passons du stade de croire en Dieu à celui de croire Dieu. Il s’installe entre Lui et l’intercesseur une complicité. Quand vous connaissez Dieu, votre foi devient inébranlable. L’univers entier pourrait dire le contraire de ce que Dieu vous a dit, vous ne le croiriez pas !

Pourquoi avons-nous des doutes ? Parce que le mensonge arrive à s’infiltrer dans notre cœur. Si Dieu a dit, cela ne peut pas être autrement. Malheureusement, notre propre incrédulité peut nous faire perdre le bénéfice de cette Parole.

Bonne journée.

1 Exode 32.32 et 33

EZ37M © Mars 2018

 
 

 

Vous pouvez écouter la version audio