La pensée à méditer du 3 mars 2018

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

Comment va le ministère ?

1 Pierre 1.22 - Ayant purifié vos âmes en obéissant à la vérité pour avoir un amour fraternel sincère, aimez-vous ardemment les uns les autres, de tout votre cœur.

C'est marrant que tu me poses cette question ! Je l'ai justement croisé hier !

Cette réponse vous fera peut-être sourire. Pourtant c'est quelque chose qui nous attriste. En effet, il semblerait que les « ministères » ne soient plus des hommes et des femmes à part entière, avec leurs soucis, leurs faiblesses, leurs joies... mais des icônes.

La question posée plus haut revient sans cesse quand tu converses avec un chrétien, d'autant plus si cette personne est « un ministère ». On dirait que plus rien d’autre n’est important, pas même nous en tant que personne.

Les relations affectives ne se construisent pas avec « un ministère » mais avec un être humain. Si il ou elle sert Dieu, c'est merveilleux, mais arrêtons de considérer les personnes en fonction de leur ministère et de leur réussite dans celui-ci, d'autant que la « réussite » n'est pas un gage de vérité.

Nous parlions, dans une précédente pensée, de faire tomber nos masques. Ce masque que tu portes, c’est peut-être celui du « ministère » ?

Bonne journée.

Ezéchiel 37 Ministères © Mars 2018

____________________________________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

 

 

 
___________________________________________