La pensée à méditer du 23 février 2018

NE FAISONS PAS L'AUTRUCHE !

2 Pierre 2.8

 

 

Dans notre verset de ce matin, Pierre parle de Lot. Malgré qu'il soit un exemple peu flatteur, Pierre voit en cet homme un juste, un homme qui craignait Dieu en tout cas. Qu'est ce qui a pu se passer pour que cet homme finisse aussi mal ? Voilà quelqu'un qui était tourmenté par le mal et la perversion qui l'entouraient !

Je pense que le plus gros problème de Lot, c'est qu'il s'est tu. Peut-être par lâcheté, par compromis ou que sais-je mais il est resté muet devant un monde cruel, injuste et dépravé. Même au moment critique, il parut plaisanter aux yeux de ses gendres alors que la destruction de la ville de Sodome était imminente. Il avait perdu tout crédit.

Un autre verset qui me parle ce matin c'est celui du roi David qui disait : « Tant que je me suis tu mes os se consumaient » 1. Bien sûr on attribue souvent ce verset au manque de repentir de David quant à sa situation avec Beth Shéba. Mais vous ne trouvez pas qu'il y a une similitude entre ce tourment de Lot et les os de David qui se consumaient ?

Ma réflexion est celle-ci : pouvons-nous vivre sereinement si nous fermons les yeux et nous taisons face à toute l'injustice qui nous entoure ? Pire, arrivons-nous à taire ce tourment devant les atrocités qui se vivent sur notre planète, peut-être à deux pas de chez nous ? Oui je veux que mes os arrêtent de se consumer, je veux crier à l'injustice et être une bouche pour le muet !

Bonne journée

1 Psaumes 32.3

EZ37M © Avril 2013

 
 

 

Vous pouvez écouter la version audio