La pensée à méditer du 3 février 2018

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

Déclaré innocent !

Esaïe 43.25 - C’est moi, moi qui efface tes transgressions pour l’amour de moi, et je ne me souviendrai plus de tes péchés.

J'aime beaucoup cette photo. Elle représente pour moi un amour tellement frais, innocent, désintéressé et plein d'une douce tendresse. Elle contraste tellement avec l'image « salie » de l'amour que nous offre le monde où tout est sexe, pouvoir, subordination, dépravation, bestialité, propre satisfaction et vice... Certains d'entre nous aimeraient probablement revenir à ce temps de l'innocence. Quel que soit notre passé, qu'il soit « lourd » ou peu mouvementé, il vient peut-être hanté notre mémoire au point que nous aimerions faire les choses autrement s'il nous en était donné la possibilité.

Pouvez-vous imaginer que notre Père céleste nous voit comme cela ? Arrivez-vous à croire que pour Lui, si vous êtes en Jésus son Fils, vous êtes tout aussi innocents que ces enfants ? Quand Il dit qu'Il ne se souviendra plus de nos péchés, c'est exactement ce que cela veut dire. Il prend une décision volontaire et définitive de ne plus tenir compte de notre passé, quel qu'il soit, et de nous voir, de nous déclarer même, innocent et juste. Une autre chance vous est offerte de construire votre vie différemment et la Parole de Dieu nous donne plein de « conseils » pour y arriver.

Accaparez-vous cette image, proclamez là face au diable accusateur ! Pensez que vous n'êtes plus qui vous étiez auparavant, et si vous avez fait des choses « inavouables » récemment, humiliez-vous devant Dieu qui vous lavera dans le sang de Jésus. Saisissez à pleine foi ces paroles : « Tu es innocent, ta dette est payée, non seulement tu es innocenté mais ton casier judiciaire céleste est vide, aucun fait, aucune condamnation, aucun souvenir de tes fautes n'y est inscrit ».

Sachant cela, comportons-nous comme des enfants, surtout face au mal et gardons précieusement cette innocence que notre Père d'amour nous a rendu (Matthieu 18.3 - 1 Corinthiens 14.10).

Bonne journée.

Ezéchiel 37 Ministères © Octobre 2013

____________________________________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

 

 

 
___________________________________________