La pensée à méditer du 1 février 2018

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

Love me !

Ephésiens 2.4 - ... Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont Il nous a aimé.

Beaucoup de gens souffrent d'un manque affectif. Cela est souvent dû à des choses vécues dans l'enfance, voire même la petite enfance. Ce manque affectif peut se traduire de plusieurs façons et bien souvent, les personnes qui en sont victimes ne sont elles-mêmes pas conscientes de ce vide en elles.

Toute personne a un profond besoin d'aimer et d'être aimée. Notre premier besoin c'est de se savoir aimé de Dieu, même si l'être humain n'en est pas toujours conscient. Cependant, l'ennemi de nos âmes, le diable connaît également ce besoin en chacun de nous, il connaît le parcours de vie que nous avons eu et il essaiera par tous les moyens d'utiliser ce manque affectif pour nous éloigner de Dieu, de ses plans et ainsi nous amener à une vie de souffrances.

Dieu est capable de combler ce besoin, non seulement en manifestant sa présence mais aussi en mettant sur la route de la personne dans le besoin des personnes qui vont être ses « agents » pour manifester l'amour. Celui qui souffre de ce manque doit rester très prudent ! L'ennemi aussi enverra sur sa route des personnes (peut-être elles-mêmes en manque affectif) pour les faire tomber et leur faire rater toute l'œuvre de guérison, qui elle prend du temps et que le Seigneur est en train d'accomplir.

Facebook (même s'il est virtuel) n'échappe pas à la règle. Il y a des connexions qui sont de Dieu et qui portent leurs fruits, mais aussi tellement de connexions qui aboutissent à la frustration, à la désolation, n'étant souvent qu'un placebo pour ne pas dire parfois, un poison mortel. Les témoignages sont nombreux en ce sens. Donc prudence, prudence, le virtuel ne remplacera jamais le réel que Dieu a pour toi, même si ce virtuel se développe vers une communication téléphonique ou même une rencontre.

Si tu te sens concerné(e)s par ces lignes, en premier lieu, laisse la Parole de Dieu sonder tes sentiments les plus profonds. Demande à Dieu de t'éclairer sur les relations que LUI t'a donné, et si cela est nécessaire, prend du recul par rapport à celles qui sont un piège pour toi. Laisse-toi envahir par l'amour de ton Sauveur. Dieu t'aidera dans cette démarche et si tu le désires, nous serons là aussi pour prier pour toi.

Soyez abondamment béni(e)s et encouragé(e)s.  

Ezéchiel 37 Ministères © Octobre 2013

____________________________________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

 

 

 
___________________________________________