La pensée à méditer du 31 janvier 2018

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

Marchons ensemble !

Ecclésiaste 4.9 et 10 - Deux valent mieux qu'un... car, s'ils tombent, l'un relève son compagnon...

Nous avons pu goûter, il y a quelques temps, « aux joies » de la neige. Mon épouse et moi, nous nous sommes retrouvés forcés de faire plusieurs kilomètres à pied dans la neige et sur le verglas. Nous nous cramponnions l'un à l'autre pour ne pas tomber et effectivement, nous avons pu éviter ainsi plusieurs chutes. Dans cette situation, j'ai repensé à ce verset.

J'ai visité récemment des personnes âgées qui vivent depuis plusieurs décennies ensemble et j'ai été attristé d'entendre qu'ils ne cessaient pas de se disputer. Aujourd'hui j'aimerais que nous prenions conscience du privilège que nous avons d'avoir un « compagnon » à nos côtés parce que cela est une bénédiction. Avant de se disputer, de « s'engueuler comme des chiffonniers », pensons à tous ceux qui sont privés de cette présence bénéfique. L'important ce n'est pas d'avoir raison et de faire valoir ce droit à tout prix, l'important c'est de vivre en paix.

Evidemment, cela n'est possible que s'il reste de l'amour. Mais combien de fois, nous nous chamaillons avec les personnes que nous aimons pour des futilités. Nous nous faisons mal tellement inutilement. Si nous voulons vivre dans un climat d''amour et de paix, à coup sûr, le Seigneur viendra à notre secours.

J'aimerais avoir un mot pour toi qui attend une compagne ou un compagnon, Dieu sait très bien que c'est bon pour toi et il mettra ses promesses à exécution.

Bonne Journée

Ezéchiel 37 Ministères © Mars 2013

____________________________________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

 

 

 
___________________________________________