La pensée à méditer du 29 janvier 2018

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

Le péché : si on en parlait ?

Jacques 5.16 - Confessez donc vos péchés les uns aux autres, priez les uns pour les autres...

Aujourd'hui, je voudrais aborder un sujet dont nous avons difficile à parler, nous chrétiens, surtout quand il s'agit de notre propre personne. Ce sujet s'appelle le péché. Il y a beaucoup de choses que l'on remarque chez les autres mais il faut avouer que, si nous sondons vraiment nos cœurs, nous allons y voir des faiblesses, faiblesses qui peuvent nous amener au péché. Il ne faut donc pas se voiler la face.

Dans notre verset, Jacques nous donne un précieux conseil. Le principe du diable c'est que les choses restent cachées. Il faut bien comprendre que dès qu'un péché est amené à la lumière de Christ, l'ennemi doit lâcher prise et ce péché perd de sa force. Il est bien évident que nous ne pouvons pas parler à tout le monde de nos problèmes avec telle ou telle faiblesse, sinon nous prenons le risque de voir nos confessions faire le « tour de la planète » ; mais il est important, et je souligne important, de demander à Dieu à qui nous pouvons en parler afin que cette personne, une fois ce péché amené à la lumière de Christ, prie avec nous et qu'ainsi nous trouvions une pleine et entière liberté.

Si tu te reconnais dans ces lignes, c'est que Dieu veut aujourd'hui te libérer de ce qui te retient captif parce qu'encore dans les ténèbres. Le Seigneur veut t'amener dans une pleine et entière liberté face à cette faiblesse. Si tu te tournes vers Lui, Il te montrera la bonne personne pour en parler. N'attend plus !

Ezéchiel 37 Ministères © Février 2013

____________________________________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

 

 

 
___________________________________________