Réalité ou Vérité ?

___________________________________________________________________________________________________________________________

Marc 5.36 - Mais Jésus, sans tenir compte de ces paroles, dit au chef de la synagogue : Ne crains pas, crois seulement.

Dans cet article, j'aimerais aborder la confrontation qui existe entre la réalité et la vérité ! Dans notre texte de base, Jésus est en route vers la maison de Jaïrus, le chef de la synagogue, car sa fille est malade. Pendant le parcours, des gens viennent annoncer que la jeune fille est morte. Ceci est la réalité, la jeune fille est décédée et une guérison, même divine, ne résoudra pas la difficulté. Jésus, ne tient aucun compte de ces paroles, Il marche dans la vérité : La vérité c'est que cette jeune fille sera guérie de son mal !

Autre exemple, celui d'Abraham. Il avait reçu la promesse qu'il recevrait une descendance dans son couple avec Sara, sa femme. La réalité était qu'il était âgé et que sa femme avait dépassé largement l'âge de la maternité. La vérité, c'était cette promesse de Dieu et Abraham ne considéra pas (ne fixa pas les yeux sur) la situation expliquée plus haut, mais il cru, contre toute espérance, dans la promesse de son Dieu. Voilà deux exemples concrets de la confrontation entre la réalité et la vérité, l'une s'appuyant sur des faits vérifiables, l'autre s'appuyant sur la Parole immuable de l'Eternel Dieu. La première est appelée par le Seigneur « incrédulité », l'autre est appelée « la foi » !

Nous sommes des êtres spirituels (esprits) enfermés dans une réalité physique. Nous nous forgeons une idée de la vérité sur nos cinq sens : la vue, l'ouïe, l'odorat, le goût et le toucher. Dans nos deux exemples, la réalité vient se confronter à la vérité par l'ouïe pour Jaïrus et par la vue pour Abraham. Nos sens viennent nous handicaper spirituellement et nous rendent esclaves du monde physique parce que, en tant qu'être humain, nous croyons et nous acceptons comme vérité ce qu'ils nous disent. Or, la vérité n'est pas soumise aux lois physiques, elle se situe dans le monde spirituel, bien au delà des limitations de la réalité. C'était toute « l'ignorance » de Thomas, le disciple, qui dira : « Si je ne vois (la vue) dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous (le toucher), et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point » (Jean 20.25).

Depuis notre plus tendre enfance, on nous a inculqué de baser nos convictions sur nos perceptions (nos sens) physiques. Or c'est comme si nous nous laissions conduire par des instruments faussés et incomplets. Nous voyons un certain nombre de choses mais nos yeux physiques sont incapables de voir le monde spirituel, tout aussi vrai que le monde physique. Ils ne sont même pas capables de voir les ondes télévisées qu'un tuner télé pourra reproduire sans difficulté. Nos oreilles physiques, sauf pour quelques « privilégiés », ne perçoivent pas la voix de Dieu ; elles n'entendent même pas les sons qu'une radio ou un téléphone portable rendent facilement.

Dès que nous touchons un peu le monde spirituel, notre corps physique en est tout secoué. Vous comprenez ce que je veux dire ? Croire nos sens, c'est croire le mensonge. Comme Paul le dit : « Ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment » (1 Corinthiens 2.9).

La vérité ne se réalisera jamais dans le monde physique si nous croyons la réalité, mais la vérité deviendra réalité dans le monde physique quand nous croirons au delà de nos sens ! La Bible dit que le juste vivra par la foi (Romains 1.17) et Paul dit que nous marchons par la foi et non par la vue (2 Corinthiens 5.7). La foi est une démonstration de ce que l'on ne voit pas encore (Hébreux 11.1). Vous comprenez le processus : j'entends une Parole de Dieu, je considère que c'est la vérité parce qu'il n'y a en Lui aucun mensonge et j'y met ma foi, je démontre par mon attitude et par mes paroles que c'est la vérité, je ne tiens aucun compte de mes sens qui créent en moi des sentiments opposés, et finalement je vois dans la réalité l'accomplissement de la vérité ! Voilà en quelques mots la marche par la foi.

Où va se situer le combat ? dans notre pensée. Le diable, qui est le père du mensonge, viendra injecter des pensées que nous croirons vraies parce qu'elles seront vérifiables par nos sens, continuant ainsi inlassablement son discours : « Dieu a-t-Il réellement dit ? ». Oui Dieu l'a dit et c'est une vérité réelle dans le monde spirituel, et cela deviendra une vérité réelle dans le monde physique si nous demeurons fermes dans notre foi. Ainsi nous pouvons affirmer que quand la Parole de Dieu ne se réalise pas, ce n'est pas parce qu'elle n'est pas vraie, mais c'est parce qu'elle n'a pas trouvé la foi !

Mon épouse vous a expliqué dans la pensée « Que vois-tu ? » comment elle avait expérimenté cette vérité. Nous avons vécu un miracle ce jour là : un train qui ne roulait pas pour cause de grève est arrivé à bon port en temps et en heure. Nous disons « miracle » parce que nous sommes dans le monde physique, mais dans le monde spirituel c'est la « normalité ».

J'espère que ces quelques lignes vous encourageront à croire la Vérité de Dieu et que vous vivrez votre « miracle ». Que le Seigneur vous bénisse !

Ezéchiel 37 Ministères © Janvier 2014

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

RETOUR A L'INDEX

 

RETOUR A L'ACCUEIL

 

 

 

 
___________________________________________