Il y a plus avec le Saint-Esprit.

___________________________________________________________________________________________________________________________

Peut-être que vous êtes arrivés sur cet article parce que comme plusieurs de nos visiteurs vous avez fait une recherche sur l'intimité avec le Saint-Esprit ou la vie avec le Saint-Esprit... Il y a tellement plus à vivre avec Lui et bien que nous nous sommes exprimés déjà dans les articles « Mieux connaître le Saint-Esprit », nous tenions à en dire quelques mots supplémentaires. Il est Celui qui peut vous consoler, vous guérir, vous fortifier, vous inonder, vous apprendre sur le Père et le Fils, vous mettre en feu pour votre Dieu et Sa Parole... Quand Il nous visite personnellement ou dans nos réunions communautaires, il se passe toujours quelque chose de grand, de l'Éternité de Dieu. C'est Lui, avec son onction, qui va faire toute la différence ! 

Actes 1.8 - Mais vous recevrez une puissance, celle du Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie et jusqu'aux extrémités de la terre.

Faire la différence ! C'est ce que nous souhaiterions tous, n'est-ce pas ? Face aux défis quotidiens auxquels le chrétien est confronté, il aimerait être plein de cette puissance promise par Jésus. Elle semble pourtant tellement inaccessible, d'une autre époque et beaucoup d'enfants de Dieu demeurent dans cette soif de vivre plus, pourtant embourbés dans le train-train de la foi, des luttes et autres déboires. Qui viendra me secourir Seigneur ? Je suis sec et désabusé, fatigué et blasé, je me sens seul et écrasé par toute cette opposition, j'ai besoin de toi, j'ai soif soif soif de plus ! Je vois bien de tes enfants qui ont le peps, le feu, la puissance mais moi... je n'y arrive pas !

L'erreur commise par beaucoup, c'est de s'être arrêté sur le mot puissance de notre verset, de ne voir que les « manifestations » externes d'une expérience qui doit se passer à l'intérieur. Cette expérience est si fondamentale que Jésus Lui-même a dit à ses disciples qu'il leur était avantageux qu'Il s'en aille sinon le Consolateur ne viendrait pas (Jean 16.7). Qu'est ce qui est plus avantageux que la présence physique du Seigneur Jésus ? Nous aimerions tous le voir, le sentir, l'entendre nous parler et nous enseigner, nous toucher... Vous imaginez, il y a meilleur ! Ce meilleur n'est pas dans le « toucher » de Dieu, vous savez ce que l'on peut ressentir quand nous vivons une rencontre bénie ou au sortir d'un rassemblement. Je me rappelle qu'après avoir vécu cinq jours dans une convention Eurofire en Angleterre, j'étais plein d'enthousiasme et de feu, mais deux semaines plus tard, il n'en restait quasiment plus rien. Non ce meilleur est ailleurs.

La présence du Saint-Esprit se manifeste par toutes sortes de miracles, de signes et « d'expériences glorieuses » mais ce qu'Il souhaite avant tout, c'est nous dans l'entièreté de notre personne. Il désire survenir sur nous et faire sa demeure en nous, en quelque sorte Il veut nous « posséder », pouvoir utiliser notre corps, nos mains, nos pieds, nos bouches... pour manifester la compassion incommensurable du Dieu d'amour. Le Saint-Esprit ne désire pas seulement nous toucher, Il veut nous remplir jusqu'à déborder de sa présence. Nous ne pouvons pas avoir d'intimité avec une « chose », nous ne pouvons avoir une intimité qu'avec une personne. Le Saint-Esprit souffre quand nous ne voyons en Lui que le feu, l'eau, la colombe, l'huile, la puissance... Il a des sentiments tellement doux, une intelligence extraordinaire et une volonté ferme, celle du Dieu trois fois saints. Ce meilleur se trouve là : quand nous découvrons qui Il est, Lui le Consolateur.

Comment pouvons-nous entrer dans cette intimité avec notre meilleur ami ? C'est en passant du temps avec Lui, en Lui parlant, en L'écoutant, en Lui laissant toute la place dans notre être intérieur et en veillant à ne rien faire ou dire qui L'attriste. Le Saint-Esprit est pleinement Dieu, Il en a tous les attributs sans mesure. Cependant c'est un être extrêmement doux et sensible même s'Il est plein de force et de puissance. Sa voix est tellement subtile. Il ne s'imposera jamais mais désire ardemment notre amour et notre collaboration. Nous pouvons facilement Lui « faire du mal » par nos paroles ou notre manque d'amour (Ephésiens 4.30 à 32). Même s'Il nous poussera toujours à adorer le Père d'amour et Jésus-Christ notre Seigneur, Il acceptera volontiers notre adoration et notre reconnaissance. Rien de tel que l'expérience pour comprendre ce que je veux dire. Dès maintenant, commencez à adorer le Saint-Esprit, invitez-le à vous remplir de sa présence, parlez-Lui, déversez votre cœur et laissez-Le vous toucher ! Demandez-Lui pardon si vous l'avez offensé par vos paroles ou vos actes. Pleurez si vous sentez que cela « monte », riez, chantez, parlez de nouvelles langues, laissez-vous envahir par Lui... et après ce moment trépidant, écrivez-nous afin que nous puissions nous réjouir avec vous ! 

Aujourd'hui, le Dieu Créateur de l'univers se répand sur la terre au travers de la personne du Saint-Esprit. Nous ne devons plus rester « orphelins » dans l'attente du retour de Jésus en gloire, nous pouvons vivre l'intimité avec notre Dieu, celle que nous vivrons dans l'éternité, dès aujourd'hui en acceptant de nous ouvrir pleinement au Saint-Esprit.

Ezéchiel 37 Ministères © Février 2013

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

RETOUR A L'INDEX

 

RETOUR A L'ACCUEIL

 
 
 
Merci beaucoup pour votre soutien...

 

 

 
___________________________________________