Les trois armes de la manipulation.

___________________________________________________________________________________________________________________________

Je voudrais aborder dans cet article un sujet difficile qui pourtant fait souffrir énormément de personnes, chrétiens y compris. En premier lieu, j'aimerais essayer d'expliquer comment fonctionne la manipulation des êtres humains, manipulation qui les rend esclaves et pour nous enfants de Dieu, qui empêche notre plein épanouissement dans notre identité en Dieu.

La première des armes du manipulateur est le mensonge. Notre société actuelle a prit pour principe de vie la tromperie. Tout est basé sur l'apparence, le paraître et les faux-semblants. Peu de personnes sont encore prêtes à vivre honnêtement, à être vraies et spontanées, préférant se cacher derrière une façade occultant bien l'être profond. Le manipulateur est passé maître dans l'art de séduire, de dire ce que les gens ont envie d'entendre et de tordre la vérité. Toute forme de mensonge est directement inspirée par l'ennemi de nos âmes ! C'est lui qui en est le père (Jean 8.44).

La deuxième arme, c'est la colère. Combien d'êtres humains sont dominés par la colère des autres ? A la recherche d'une paix factice, ils se laissent écrasés par les fortes personnalités pensant qu'ils pourront ainsi éviter les conflits. Paul nous encourage à être en paix avec tous les hommes, mais il ajoute autant que cela dépende de nous (Romains 12.18). Subir les sautes d'humeur des manipulateurs n'aboutira à rien, si ce n'est la destruction de notre personnalité.

Enfin troisième arme, la peur ! Tous les manipulateurs utilisent la menace, l'intimidation, l'insécurité pour tenir leurs « sujets » dans la crainte. S'il n'y a pas de danger, ils en créent un imaginaire pour asseoir leur domination et pousser les « dominés » dans les pires choix de vie qui soient. En feuilletant un livre de Laurence Rees sur Hitler, j'ai compris combien il a poussé l'Allemagne dans ce stratagème. 

Ces trois caractéristiques essentielles se retrouvent chez ce que la psychologie appelle les « narcissiques pervers ». Un narcissique pervers est un être humain qui est une sorte de ténia. Il s'installe dans la vie des autres pour les « pomper », pour vivre à leur dépend, pour s'approprier leur énergie de vie et tout ramener à lui. Il ne connaît pas le sentiment d'amour parce que tout tourne autour de sa personne. Il est aussi incapable de changement, de remise en question et d'éprouver un sentiment de repentance. Quand il décide un changement, c'est toujours dans l'intérêt de récupérer la situation qui lui échappe et d'asseoir à nouveau sa domination. Sans en faire une liste complète, voici quelques exemples.

Le conjoint

Peu de couple se forme encore sur un sentiment d'amour partagé. Trop souvent, le garçon cherche une fille ou la fille cherche un garçon pour sa propre satisfaction. Le désir de « se donner » à l'autre a été remplacé par un calcul manipulateur du potentiel de don que l'autre représente. Ainsi les épouses cherchent des maris portefeuille et les maris cherchent des épouses « prostituées ». Chacun y trouve son compte le temps que cela dure mais quand l'un des deux est vraiment amoureux, cela provoque évidemment beaucoup de souffrance.

Les conjoints narcissiques pervers entretiennent leurs passions au détriment de l'autre, ils utilisent le mensonge, la colère et la menace verbale ou physique pour tenir en esclavage le conjoint victime. Ils ne désirent pas changer. Quand le conjoint victime est prêt à se dégager de cette relation destructrice, ils promettent monts et merveilles mais dès que leurs promesses ont atteint le but de récupérer l'autre, ils recommencent de plus belle.

L'employeur

J'ai eu l'occasion d'avoir en main des cours de « management ». Vous seriez effarés de voir ce qui se cache derrière certains discours des employeurs. Le travailleur devient un « collaborateur » et l'entreprise est une grande famille. La rentabilité de l'entreprise passe au dessus de tous les besoins fondamentaux du travailleur. Bien sûr on fait croire que vous êtes « indispensables » jusqu'au jour où vous êtes « virés ». Les félicitations publiques vont à ceux qui se fondent le mieux dans le moule et le dénigrement à ceux qui ne cèdent pas leur âme à l'entreprise. Si ce discours mensonger n'est pas accepté, la pression morale de la colère et de la peur vient assaillir l'employé(e).

D'autres utilisent l'effet inverse, celui de l'incompétence. Tous les subordonnés sont inaptes et seuls responsables des erreurs. Il y a une forte pression culpabilisatrice moralisatrice qui enferment les employé(e)s dans un sentiment d'incompétence même s'ils sont très aptes. Chaque initiative est condamnée ou récupérée au profit du « chef ». Toutes ces attitudes portent un nom : harcèlement moral, condamné par la loi, même si très peu de travailleurs osent, probablement par honte ou par peur, introduire une procédure.

Le leader spirituel

Malheureusement le plus dramatique c'est que cette manipulation se retrouve dans certaines communautés chrétiennes. Tout est centralisé sur un leader unique. Celui-ci est souvent « charismatique » et attire à lui les gens ! Il ne les attire pas vers Jésus, il ne désire pas les voir grandir et évoluer dans leur foi, ce qu'il désire, c'est leur soutien inconditionnel. Il brandit haut et fort la menace du jugement éternel pour les « rebelles », son « intouchabilité », il s'emporte facilement et prononce des malédictions. Il outrepasse sa zone d'autorité en s'insinuant dans l'intimité de ses ouailles.

Même constat, mensonge, colère et peur. Aucune possibilité de développement pour ceux qui sont différents même s'ils sont de bonne volonté pour le Seigneur, la « promotion » est pour ceux qui suivent aveuglément le leader. En disant ceci, je suis le premier à reconnaître le bien fondé de la soumission mais je m'insurge contre la manipulation.

Matthieu 6.13 - Délivre nous du mal.

Dieu ne veut pas que nous soyons esclaves de qui que ce soit. Le plus bel exemple est comment Il a libéré son peuple de l'esclavage de l'Égypte. Peut-être que ce constat t'a touché et que tu te retrouves dans ces lignes. Si tu es sous la domination d'un narcissique pervers, il y a peu de probabilité que la situation change un jour, même si tout est possible à Dieu. Malheureusement, ta « délivrance » passera probablement par une séparation de ce manipulateur. C'est ta santé morale qui est en jeu et ton épanouissement en Dieu. Si tu as besoin d'en parler, n'hésite pas à nous écrire.

Ezéchiel 37 Ministères © Mars 2013

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 
 

 

RETOUR A L'INDEX

 

RETOUR A L'ACCUEIL

 
 
 
Merci beaucoup pour votre soutien...

 

 

 
___________________________________________