Un peu d'humilité et de discernement.

___________________________________________________________________________________________________________________________

Matthieu 12.33 : Car on reconnaît un arbre au genre de fruits qu’il produit.

Dans le monde chrétien d’aujourd’hui, il y a beaucoup de confusion sur les ministères et sur l’onction qui peut se manifester à travers des serviteurs (derrière le mot serviteurs j’y inclus ceux et « celles » qui se prévalent d’un ministère). Il est devenu difficile de discerner qui est de Dieu et qui ne l’est pas. La tendance naturelle étant de se fier aux résultats, au surnaturel qui se manifeste, le peuple de Dieu est enclin à se laisser impressionner par le spectaculaire et comme il est peu appuyé sur la Parole écrite, à accepter des pseudo-vérités comme étant Parole de Dieu alors qu’il est trompé dans sa naïveté et dans son ignorance. Se fiant à la parole de Jésus qui dit qu’un mauvais arbre ne peut pas porter de bons fruits, il en conclut que quand il y a des guérisons et des délivrances qui se manifestent, la personne qui enseigne est forcément « bonne ».

Avant de continuer, j’aimerais vous dire que je crois que le Christianisme est essentiellement une « religion » de miracles. Il a commencé par une naissance surnaturelle et son point culminant est une résurrection. Jésus nous a montré l’exemple en manifestant la Parole de Dieu par une autorité exceptionnelle et une démonstration de puissance. Donc je ne suis pas en train de dire que le vrai Christianisme est une « religion » faite de dogmes bien établis et que l’époque des Actes des Apôtres est révolue, bien au contraire !

Cependant, la première des erreurs que j’aimerais dénoncer, c’est d’associer les fruits au « résultat ». Le résultat appartient à Dieu, c’est Lui qui fait croître (1 Corinthiens 3.6). Si vous prenez l’exemple de Jonas, vous verrez qu’il a eu beaucoup de succès et de résultats dans sa mission. Était-il un bon serviteur pour autant ? Je ne le crois pas. C’était un homme colérique, désobéissant, plein de méchanceté avec un manque de compassion évident. Ce ne sont pas les résultats qui définissent si un serviteur est plein de Dieu ou pas. Les fruits se rapportent à la mesure du caractère de Dieu qu’il y a dans cet homme. Galates 5.22 et 23 nous définit le « fruit » de l’Esprit. Quand un serviteur est rempli d’amour, de joie, de paix, patient, plein de bonté et de simplicité, fidèle, doux et maître de lui, vous pouvez à coup sûr être certains qu’il est rempli du Saint-Esprit et qu’il manifeste les grâces du Seigneur pour son peuple.

Ce discernement ne peut que très rarement se voir au premier coup d’œil. J’en viens à mon deuxième point.

Jean 5.31 : Si je témoignais en ma faveur, mon témoignage ne serait pas valable.

C’est devenu une habitude pour beaucoup de serviteurs de se présenter par leur titre. Pasteur, prophète, apôtre, bishop Untel, etc. Le Seigneur peut nous revêtir d’un mandat, d’une autorité qui se traduit par un titre mais c’est trop facile de s’imposer avec une carte de visite ou un curriculum vitae. Ma question c’est : « Qui rend témoignage de toi ? ». Qui pourra attester que tu es un homme plein du fruit de l’Esprit vu plus haut ? Qui te côtoie suffisamment pour certifier que tu as la qualité d’amour de Dieu au plus profond de tes tripes ?

Les disciples de Jésus avaient fait de nombreux miracles, chassé des démons et probablement vu de nombreuses conversions quand ils parcouraient la Palestine deux par deux. Pourtant tout ce qui les intéressait, c’était de savoir qui d’entre eux était le plus grand, le plus fort, l’autorité suprême ! Ils étaient tellement « fiers » du résultat, comme si c’était leurs œuvres. J’imagine que Jésus a du secouer la tête par dépit. Il va les encourager à se réjouir de ce que leurs noms sont inscrits dans les cieux (Luc 10.20). A un autre endroit le Seigneur Jésus va même dire que certains « faiseurs de miracles » Lui sont totalement étrangers (Matthieu 7.22 et 23).

Si tu es serviteur, mon ami, oublie les « moi je » et poursuis avec ardeur la simplicité et l’humilité. Aime le peuple de Dieu avec passion et laisse-toi remplir par la compassion de Dieu. Ne te recommande pas toi-même mais qu’un autre te loue nous dit la Parole (Proverbes 27.2).

1 Jean 4.1 : Mes chers amis, ne croyez pas tous ceux qui prétendent avoir l’Esprit, mais mettez-les à l’épreuve pour vérifier si l’esprit qu’ils ont vient de Dieu. En effet, de nombreux faux prophètes se sont répandus dans le monde.

En conclusion, chers enfants de Dieu, exercez votre discernement. Ne vous laissez pas « impressionner » par les manifestations d’onction. Il y a des serviteurs sérieux, plein du caractère de Dieu et le Seigneur atteste qu’ils sont ses envoyés par une démonstration de puissance, ils sont là pour vous bénir et vous faire grandir dans la foi ; MAIS… tous ne le sont pas. Ne vous laissez pas berner par les beaux discours de certains, pas même par les miracles qu’ils produisent. N’acceptez pas qu’ils vous imposent les mains car ils domineraient sur vous. Satan est tout à fait capable de se déguiser en ange de lumière (2 Corinthiens 11.14). Exercez votre discernement sur ce qu’ils vous enseignent, pourquoi seriez-vous entraînés à tout vent de doctrine.

Et toi mon ami qui est au service de Dieu, recherche avec ardeur le Saint-Esprit. Laisse-toi envahir par sa présence et Il produira en toi le fruit du caractère de Dieu. Que tes efforts s’orientent vers l’humilité et la compréhension de l’immense grâce que tu as d’être appelé par Dieu. Ne cherches pas à t’imposer comme ministère mais laisse ton Seigneur ouvrir les portes pour toi. Sois attiré par les petites choses, celles de l’ombre et le Seigneur t’en confiera de grandes.

Ezéchiel 37 Ministères © Août 2012

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

RETOUR A L'INDEX

 

RETOUR A L'ACCUEIL

 
 
 
Merci beaucoup pour votre soutien...

 

 

 
___________________________________________