La dépression.

___________________________________________________________________________________________________________________________

1 Rois 19.4 - Puis il marcha pendant une journée dans le désert, et alla s’asseoir sous un arbuste, un genêt. Il souhaitait mourir et dit : Maintenant, Seigneur, j’en ai assez ! Reprends ma vie, car je ne vaux pas mieux que mes ancêtres.

Aujourd’hui la dépression peut être considérée comme le mal du siècle. Beaucoup de nos contemporains en souffrent à différents stades et la consommation de produits pharmaceutiques pour essayer d’y pallier est faramineuse. En toute simplicité j’aimerais que nous essayions de comprendre en quoi consiste la dépression.

La dépression, comme son nom l’indique, est le moment ou une pression est relâchée par un point de la tension. Dans notre vie, nous sommes confrontés à toutes sortes de pressions. Ces pressions peuvent venir des évènements de notre vécu comme un drame, un deuil, une agression ou un échec. Elles peuvent venir du monde extérieur, des médias, par la morale populaire, la vie moderne, les embouteillages, les on-dit, les règles du groupe, etc. Elles peuvent être perpétrées par d’autres personnes de notre entourage qui sont dominatrices, violentes, manipulatrices, exigeantes ou encore irascibles. Enfin, elles peuvent provenir de nous-mêmes sous forme d’hyperactivité, de stress, de peurs, d’angoisses et autres symptômes très désagréables.

La dépression commence quand nous ne sommes plus capables d’opposer une résistance psychique à ces pressions. La pression existe encore mais nous capitulons, nous nous laissons aller, nous lâchons prise et bien souvent, nous nous refermons sur nous-mêmes entrant dans une position de victime « consentante ». Il n’y a aucun jugement dans mes propos, la nature humaine est ainsi faite et peu peuvent encore dire qu’ils n’ont pas été dépressifs à un moment ou à un autre de leur vie.

Élie, que nous avons pris en exemple, était un prophète illustre qui avait vécu beaucoup de moments forts dans sa vie avec Dieu. Pourtant là, sous la menace d’une reine particulièrement cruelle et envahi par un sentiment de culpabilité, notre homme de Dieu s’était écroulé. Jacques dira dans son épître qu’Élie était un homme de la même nature que nous (5.17), ce n’était pas un super héros, non juste un être humain avec tout le potentiel de faiblesse inhérente à son statut d’être humain. L’important c’est de voir comment Dieu l’a aidé à sortir de cette dépression.

Prendre soin de notre corps.

La dépression provoque souvent deux extrêmes. Soit il n’y a plus aucune écoute des besoins naturels de son corps : on se prive de nourriture, de sommeil, de repos ; soit ces besoins sont suralimentés : le dépressif dort toujours ou il devient boulimique, alcoolique, etc. Il y a des choses importantes à respecter pour que notre corps donne le meilleur de lui-même. Une nourriture bien équilibrée, des temps de repos/loisirs et de sommeil adéquats sont une priorité sur la vie de « dingue » que nous propose le monde actuel. Sachons prendre le temps d’un bon repas, d’éteindre la télé pour se coucher plus tôt, de privilégier une ballade en forêt à la course effrénée des boutiques. Dieu a pris soin d’Élie qui s’était endormi. Il lui a envoyé un ange avec de la nourriture et de la boisson. Après un temps de repos, il a renouvelé le repas.

Sortir de là !

Même si le découragement est très compréhensible, il est important de prendre une décision ferme de sortir de cet état. La dépression apporte une certaine complaisance qu’il est difficile de quitter. Pourtant, ce serait faux de croire qu’il n’y a aucune issue. Avec l’aide de Dieu nous avons la capacité de dire « stop çà suffit ». Dieu est tout à fait capable ensuite de nous envoyer l’aide nécessaire pour que cette décision devienne une réalité mais Il ne passera pas outre notre pouvoir décisionnel.

Sortir de là voudra dire aussi que nous allons devoir nous séparer de situations ou de personnes qui provoquent ces pressions. Si nous ne pouvons rien changer à certains drames de nos vies, il y a des situations qui peuvent changer : un autre travail ou moins de travail, un autre environnement de vie, une autre communauté, une réévaluation du budget et de ses priorités… De même, certaines relations demeureront toujours stériles, querelleuses ou vexatoires. Il y aurait beaucoup à dire sur ce sujet parce qu’une certaine éthique chrétienne enferme les enfants de Dieu dans des obligations relationnelles destructrices. S'il le faut, pour un temps, sachons prendre nos distances par rapport à certaines personnes qui nous font régulièrement souffrir. C'est seulement en sortant de cette domination destructrice que Dieu pourra commencer pleinement son œuvre de guérison.

1 Rois 19.12 et 13 - Et après le feu, un murmure doux et léger. Quand Elie l’entendit, il s’enveloppa le visage de son manteau, il sortit et se tint à l’entrée de la caverne. Et voici, une voix lui fit entendre ces paroles : Que fais-tu ici, Elie ?

Etre à l’écoute de Dieu.

Élie a fait une rencontre déterminante dans un temps tout particulier avec son Dieu. D’abord ce temps s’est fait dans un cadre de profonde intimité et d’une douceur exceptionnelle. Dieu a expliqué Sa vision sur la situation. Il a aussi dédramatisé les idées noires d’Élie montrant que Lui n’était pas à court de ressource. Enfin Il lui a donné une nouvelle perspective d’avenir. Dieu vient nous rejoindre au plus fort de notre tempête intérieure pour menacer les vents et la mer et nous prodiguer son calme surnaturel. Si nous voulons sortir de notre état dépressif, il ne faut plus regarder à nous-mêmes mais à Lui. Soyons à l’écoute, Il saura nous dire les mots justes qui vont nous redonner espoir et désir de vivre.

Mon ami(e), voilà déjà trois pistes qui pourront, je l’espère, t’aider. Change ta manière de vivre, reviens à une saine gestion de ton corps. Prend une décision ferme de t’en sortir même si tu t’en sens complètement incapable. Tourne les regards vers le Dieu tout puissant et sois à l'écoute. Regarde avec émerveillement comment Il va agir dans ta vie.

Ezéchiel 37 Ministères © Novembre 2012

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

RETOUR A L'INDEX

 

RETOUR A L'ACCUEIL

 
 
 
Merci beaucoup pour votre soutien...

 

 

 
___________________________________________