Si tu crois être debout !

___________________________________________________________________________________________________________________________

1 Corinthiens 10.12 - …Que celui qui croit être debout prenne garde de tomber.

Sans vouloir aujourd’hui remettre en question qu’en tant que chrétien, nous aspirons à vivre le verset « transformé de gloire en gloire » (2 Corinthiens 3.18) et ainsi être amené à la perfection, il va sans dire que cela ne se fait pas en un clin d’œil et que, le chemin nous amenant à cette perfection est bien souvent semé d’embûches et au risque de vous choquer, il peut nous arriver de tomber.

Certains diront : Oh mais nous ne tomberons jamais ! Si cela est le cas, tant mieux. Néanmoins, trop souvent, nous nous croyons debout, exempts de tout péché, nous nous croyons en tant que chrétiens, supérieurs aux autres que nous regardons de haut comme ce pharisien (Luc 18.9 à 14) qui se croyait le meilleur.

Si nous tenons debout c’est merveilleux mais n’oublions pas que même si c’est un choix de notre part que de marcher droit, cela n’en reste pas moins une grâce que d’y arriver. N’oublions pas non plus d’où Jésus nous a tirés afin qu’en tout temps nous sachions reconnaître l’immensité de l'Amour de Dieu pour notre vie et croire que Dieu a ce regard sur celui ou celle qui est à terre.

Ne soyons pas des propres justes. Remercions Dieu pour chaque jour qu’il nous accorde et sachons reconnaître que nous sommes de simples pécheurs qui vivent cette grâce infinie qui découle de la croix. Soyons sur nos gardes de ne pas nous enorgueillir au risque de « presque » penser que cela est dû à notre bonne façon de vivre.

Il peut nous arriver de tomber. Chaque jour qui passe, nous sommes confrontés à des choix : des choix de vie, des choix de façon de penser ou de nous comporter. Le monde, ses attraits et sa superficialité peuvent parfois nous entrainer dans une spirale qui va nous attirer vers le bas. Tant d'obstacles sur notre chemin, que cela soit à l'école, dans le monde du travail, sur le net ; en fait, si nous l'avouons, un peu partout le diable rôde. Avoir trop d'assurance en soi est un signe avant coureur que nous sommes en danger de tomber. La Bible est remplie d'exemples de personnes qui se croyaient en sécurité et « intouchables » et qui, à l'exemple de Pierre, David, Samson... ont chuté.

Il est important de se placer devant le Seigneur, à la lumière de sa Parole, afin qu'Il nous révèle (si nous ne les connaissons pas...) nos points faibles. Non pas pour se morfondre mais pour permettre au Saint-Esprit de faire une œuvre dans notre cœur qui nous permettra de vivre de réels changements même si ceux-ci peuvent prendre parfois du temps. Sans cette démarche, nous serons amenés par l'ennemi de nos âmes sur le terrain de notre faiblesse sur lequel nous pourrons tomber. La grâce de Dieu est toujours agissante mais chaque mauvais choix a des conséquences néfastes. Restons dans une certaine « crainte » qui n'est pas une peur timide mais une prudence de ne pas être entraînés dans l'autosuffisance. Cette crainte nous gardera toujours dans un sentiment de complète dépendance de Dieu, ce qui nous sera salutaire !

Après ce fraternel avertissement des risques de chute qui nous guettent,  nous voulons t'encourager toi qui lis ces lignes, qui est tombé et qui en subit les conséquences sans savoir quoi faire.

Jésus avait dit : « Quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux » (Matthieu 10.33). Pierre, qui a renié Jésus trois fois paraît donc être « fini », plus de possibilité de salut, plus d'appel sur sa vie. Un homme qui retourne à son ancienne vie de « marin pêcheur » et qui de plus, n'arrive même pas à attraper un seul poisson.

Là, on se dit quel gâchis. Un homme qui avait en lui un si grand potentiel, un homme de caractère, un homme qui aimait Dieu car nous sommes certains que malgré son reniement, il aimait profondément Jésus. Pierre ne croit plus en lui, il a compris sa faiblesse. C'est là que Jésus va venir le chercher, lui parler, le restaurer dans son identité d'enfant de Dieu et qu'il va même lui donner une nouvelle mission. Tout recommence et rien ne sera plus comme avant, Pierre est un homme nouveau.

Si tu te reconnais dans ces quelques lignes, tout comme Pierre, laisse Jésus t'aimer, te restaurer dans chaque domaine de ta vie et aussi dans ton appel. Aujourd'hui, est un jour nouveau, le commencement d'une nouvelle vie !

Avec tout notre amour !

Ezéchiel 37 Ministères © Janvier 2013

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 
 

 

RETOUR A L'INDEX

 

RETOUR A L'ACCUEIL

 
 
 
Merci beaucoup pour votre soutien...

 

 

 
___________________________________________